Le lancement des activités de déguerpissement des occupants des domaines de l’Etat à Conakry par le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire continue de faire du bruit dans tout le pays. A N’Zérékoré, les occupants des domaines de l’Etat sont sur le qui-vive, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La sortie médiatique de Dr Ibrahima Kourouma, Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, soulignant que tous les domaines de l’Etat doivent être repris tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays, a créé le doute dans les esprits. A N’Zérékoré, de nombreux habitants occupent des zones réservées de l’Etat.

Aujourd’hui, l’inquiétude est de mise chez ces citoyens qui redoutent un scénario similaire à celui de Kaporo Rails et Kipé 2 (Conakry). C’est le cas de Moriba Haba, domicilié au secteur Ossud, dans la commune urbaine. « On apprend que N’zérékoré fait partie du programme. Si cela est vrai, nous qui habitons le secteur Ossud nous allons subir le même sort que ceux de Conakry (Kaporo Rails et Kipé 2, ndlr).

Alors, nous demandons à l’Etat de surseoir à ça pour le moment, vu nos conditions de vie très pénibles. On n’a pas d’emploi ici, il n’y a aucune société minière dans la région qui puisse employer au moins nos enfants. Mais, si cela est vrai, où allons nous mettre nos têtes ? »

Pour Fatoumata Camara, habitante du quartier Mohomou, dans la commune urbaine, « l’Etat est fort, on a vu les gens à Conakry, qui avaient des titres fonciers et ils ont été délogés. Donc, si N’Zérékoré est concernée, l’Etat ne fera pas de nous une exception.

Moi, j’ai vécu plus de 40 ans à N’Zérékoré et on ne nous a jamais dit que ce domaine appartient à l’Etat. Mais, comme on n’a pas vu d’abord les bulldozers, on se réserve de tout commentaire. On souhaitent cependant que les autorités communiquent pour qu’on sache si N’Zérékoré fait partie réellement du programme ».

Interrogé à ce sujet, le directeur régional de l’urbanisme de N’Zérékoré, Mohamed Condé, a indiqué la zone qui pourrait être concernée dans la commune urbaine. Il précise toutefois, que le déguerpissement de cette zone n’est pas encore programmé. « Je ne pense pas pour le moment que N’Zérékoré soit sur la ligne des déguerpis.

Mais, à ce que je sache, c’est la cité des fonctionnaires, c’est-à-dire le secteur Ossud qui est prévu. Mais, il y a manque de moyens pour le moment. Et, quand on aura les moyens, on va faire face. Par ce qu’il ne faut pas casser pour casser, il faut casser pour construire », a dit Mohamed Condé.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Tel : (00224) 620 16 68 16/666 89 08 77



Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com