Faux documents

Une femme mariée, du nom de Fadima Diakité, a versé de l’acide sulfurique sur une fille de 19 ans et sur un garçon de 12 ans dans la mine d’or de Boukaria, relevant de la sous-préfecture de Kintinian, dans la préfecture de Siguiri. Les faits se sont produits dans la soirée d’hier mercredi, 08 mai 2019. Les deux victimes ont été admises à l’hôpital de Siguiri, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Selon nos informations, Fadima Diakité soupçonne Salimatou Camara de sortir avec son mari. C’est qui explique cet acte qui a créé un dommage collatéral en blessant accidentellement un jeune de 12 ans, Fodé Kourouma, auquel l’acide n’était pas destiné.

Interrogée par notre reporter, Salimatou Camara est revenue sur sa mésaventure. « Il faisait chaud. Je suis venue prendre un peu d’air sous un hagard. J’ai demandé à Fodé Kourouma (la deuxième victime) de jouer avec moi au Ludo. Au moment où je jouais avec Fodé, une femme accompagnée par sa mère sont venues. Sa mère m’a indexée. La femme tenait une boite de jus remplie d’acide. Elle me l’a jeté dessus avant de fuir. Elle m’accuse de sortir avec son mari », a-t-elle expliqué.

La deuxième victime, Fodé Kourouma, âgé de 12 ans, dit avoir eu les bras brûlés par l’acide. « Je jouais avec Salimatou quand la dame est venue pour lui verser l’acide dessus. Une grande quantité d’acide est tombée sur mes bras ».

L’auteure de l’acte, Fadima Diakité, sa mère et son mari, ont été mis aux arrêts et sont détenus au commissariat central de Siguiri.

Au micro de notre reporter, Fadima Diakité a reconnu les faits et a justifié les raisons de son acte. « On m’a rapporté qu’elle sort avec mon mari. C’est ainsi que ma mère m’a dit de verser l’acide sur elle », a-t-elle avoué.

Les deux victimes sont en traitement à l’hôpital préfectoral de Siguiri.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin