À quelques semaines de la fin de l’année scolaire 2018-2019, le Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA), à travers l’inspection générale de l’éducation (IGE), a déployé des missionnaires à l’intérieur du pays pour un atelier de restitution d’une formation reçue par des inspecteurs en France.

Dans la région administrative de Boké, c’est l’école primaire de Boké centre qui abrite cet atelier, réunissant les responsables chargés d’inspection de l’IRE de Boké et ceux venus des directions préfectorales de l’éducation (DPE) de Boffa, de Boké, de Fria, de Gaoual et de Koundara. Lancé ce mardi, cet atelier se déroulera jusqu’au vendredi 31 mai 2019, rapporte un des correspondants de Guineematin.com à Boké.

Avant de déclarer ouvert l’atelier, aux environs de 9 heures 30 minutes, l’inspecteur régional de l’éducation de Boké, Monsieur Moriba Sidibé, a affiché sa satisfaction de recevoir cette mission dans sa région et a invité ses cadres d’accorder le maximum d’attention aux thèmes à développer, vu leur importance dans l’évaluation du système éducatif.

Selon le chef de la mission de l’IGE, monsieur Sina Guemou, durant ces quatre (4) jours, les participants devront échanger sur les thèmes suivants : la problématique de l’inspection et de son évolution, les missions de l’inspection, les enjeux de l’inspection dans le système éducatif, les outils d’inspection (bulletin d’inspection) et les enjeux du numérique dans l’évolution du système scolaire.

Pour démarrer les activités proprement dites de l’atelier, monsieur Fassou Camara, inspecteur de l’enseignement élémentaire, a rappelé le contexte dans lequel l’atelier a été initié et a présenté le programme et les normes du travail. C’est parti donc pour ces quatre jours d’échanges pédagogiques qui se déroulent aux mêmes moments dans les autres régions du pays.

De Boké, Mamadou Diouldé Diallo pour Guineematin.com

Tél : 622 671 242

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin