Lancé le 08 juillet dernier, le Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) a pris fin ce samedi, 13 juillet 2019, en Guinée. Dans la commune de Matoto, de nombreux candidats se sont réjouis du bon déroulement des examens, tout en se plaignant de la sévérité des surveillants, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Ce samedi après-midi, c’est la joie qui se lit sur le visage de nombreux candidats du Centre Ahmed Sékou Touré de l’Aviation, dans la commune de Matoto. Après 5 jours d’évaluation, les candidats ont exprimé leurs sentiments. Pour certains d’entre eux, les sujets ont été abordables dans l’ensemble des matières. Par contre, d’autres se sont plaints des sujets de Biologie, Mathématiques et Français tout en critiquant la sévérité des surveillants.

Pour Oumar 1 Sylla, élève de l’école ‘’La lumières des Trois Os ‘’, rencontré au centre AST (Ahmed Sékou Touré) de Matoto, les sujets étaient abordables. « Je viens de terminer le BEPC. Je suis dans la joie. Aujourd’hui, le sujet de Mathématiques s’est bien passé. Les sujets qu’ils ont envoyés depuis le début de l’examen, on a eu le temps de les traiter et ils étaient abordables. On s’en est sorti tranquillement, du début jusqu’à la fin des examens. Je remercie Dieu. Les surveillants ont été très sévères durant tout ce temps, mais il n’y a pas eu de problème quand même », a dit le candidat.

Même son de cloche chez Camara Moussa, élève à ‘’Raka Fofana’’, qui dénonce la sévérité des surveillants qui ont confisqué 7 téléphones. « A propos du centre Ahmed Sékou Touré de Matoto, les encadreurs et les surveillants étaient très sévères. Et puis, ils ont confisqué 7 téléphones des élèves depuis le début. A part ce jour, il n’y a pas eu de téléphones ni de document en classe. Les sujets étaient abordables. J’ai commencé paisiblement et j’ai terminé paisiblement l’examen. C’est seulement la Biologie qui nous a beaucoup fatigués. Aujourd’hui aussi, la Mathématique s’est bien passée », a laissé entendre le jeune homme.

Fatoumata Condé, élève à Billy Ecole, se dit contente du bon déroulement des épreuves mais regrette de n’avoir pas réussi à traiter à satisfaction la Biologie. « Les sujets ont été abordables. Mais, seul le sujet de Biologie m’a créé des soucis. La Biologie ne s’est pas bien passée. Le sujet d’aujourd’hui, les Mathématiques, c’était bien. Moi, j’aime les Mathématiques depuis mon enfance. Les surveillants nous ont beaucoup séré. On ne communiquait pas », a précisé la candidate.

Les plaintes sur la sévérité des surveillants sont revenues régulièrement. Camara Aboubacar s’en est plaint avant d’exprimer ses craintes pour la correction. « Les épreuves étaient abordables pour ceux qui connaissent. Mais, la surveillance était très serrée au centre Billy Ecole. En Mathématiques et en Français, j’ai travaillé peu, j’ai fait ce que je connaissais. La surveillance était trop sévère… Il reste la correction des copies, parce ça aussi, c’est un autre souci pour nous. Il se peut que tu travailles bien à l’examen, mais si la correction est mal faite, ça pose problème. Je doute beaucoup », a-t-il laissé entendre.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin