Guinée : l’armée appelée en renfort contre des manifestants à Sonfonia

Suite à l’appel à manifester du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) pour empêcher la tenue du double scrutin de demain dimanche, des jeunes manifestants ont régné en maîtres sur la route Le Prince, au niveau de Sonfonia. Face à l’impuissance des agents de la police à ramener le calme sur le lieu à Sonfonia Manguébounyi, dans la commune de Ratoma, l’armée a été appelée en renfort ce samedi, 21 mars 2020, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Des échauffourées ont éclaté ce samedi matin entre manifestants et agents de maintien d’ordre à Sonfonia Manguébounyi à la veille du double scrutin de demain dimanche. Débordés par les jeunes en colère qui ont fini par prendre le dessus sur eux, les policiers n’ont eu d’autres choix que d’appeler l’armée en renfort.

Désormais, l’axe Sonfonia-Cimenterie est sous le contrôle de l’armée. On constate sur le terrain une cinquantaine de pick-up remplis de bérets rouges et de gendarmes.

Pour le moment, les manifestants sont retranchés dans le quartier. L’équipe venue en renfort est en train de libérer la chaussée.

A suivre !

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel: 620 21 39 77/ 662 73 05 31

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS