Colonel Mamady Doumbouya

Le colonel Mamady Doumbouya est le nouvel homme fort de Conakry. Le commandant du Groupement des Forces spéciales et ses hommes ont renversé le pouvoir guinéen ce dimanche, 5 septembre 2021. Ils ont arrêté le président Alpha Condé et dissous la constitution, le gouvernement et toutes les institutions du pays. Cet officier de l’armée guinéenne s’est révélé au grand jour lors du défilé militaire qui a marqué la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée, le 2 octobre 2018.

C’est un officier breveté de l’Ecole de guerre, possédant plus de quinze années d’expérience militaire, notamment lors de missions opérationnelles (Afghanistan, Côte d’Ivoire, Djibouti, République Centrafricaine) et de protection rapprochée (Israël, Chypre, Royaume-Uni, Guinée). Le commandant Mamady Doumbouya a brillamment accompli la formation de spécialiste en protection opérationnelle à l’Académie de Sécurité Internationale (Israël), le cours de formation des commandants d’unité à l’Ecole d’application de l’infanterie (E.A.I. – Sénégal), la formation d’officier d’Etat-major (E.E.M.L. – Libreville) et l’Ecole de guerre de Paris. 

Capable d’identifier et de désamorcer des situations à risque en restant calme face à un environnement hostile et une pression extrême, le patron du Groupement des Forces spéciales s’adapte et improvise face à toute situation qui demande une maîtrise de soi, une évaluation du risque et une prise de décision rapide. Le commandant Doumbouya est titulaire d’un Master 2 (bac + 5) défense et dynamiques industrielles à l’Université panthéon Assas Paris II. Expert de la défense en management, commandement et stratégie. Ce colosse au physique impressionnant est instructeur commando, instructeur à la légion étrangère en France.

Avec la DIRPA

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin