Réduction du prix du carburant : acteurs sociopolitiques et citoyens saluent la mesure à Kankan

Depuis ce mardi, 28 septembre 2021, le prix du litre de carburant est passé de 11.000 à 10.000 francs guinéens à la pompe. Cette baisse du prix des produits pétroliers est une volonté du CNRD (la junte militaire qui dirige actuellement la Guinée) d’alléger les souffrances et d’améliorer les conditions de vie de la population guinéenne. Et, dans la préfecture de Kankan, ce geste des nouvelles autorités de Guinée est hautement salué, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la capitale de la Haute Guinée.

Cette décision annonçant la baisse du prix du carburant à la pompe est intervenue hier soir, lundi 27 septembre. Et, c’est avec joie que Yayi Diané, habitant de la commune urbaine de Kankan a appris cette nouvelle.

« C’est une bonne décision, tout le monde s’attend à ce que les choses deviennent plus simples pour les guinéens. Personne n’aime la souffrance. Les nouvelles autorités ont fait un rabais de 1000 francs. Si elles peuvent aller en dessous de ça aussi, toujours c’est pour l’intérêt des citoyens. Parce que quand c’est doux, c’est doux. Et, quand c’est difficile, c’est difficile », a dit Yayi Diané.

Le même sentiment se lit sur le visage de Bakary Kaba, ancien président de la délégation spéciale de Kankan. Il estime que cette baisse du prix du carburant va permettre aux populations de mieux vivre.

Bacary Kaba, ancien président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Kankan

« On remercie très vivement le Colonel Mamadi Doumbouya qui a cherché des voies et moyens pour nous soulager. Sinon, l’augmentation du prix du carburant avait beaucoup pesé sur la population. On est pauvre d’abord ; et, je crois que quand la pauvreté s’alourdit, c’est encore plus grave. On le remercie infiniment, on prie Dieu pour lui, on souhaite qu’il applique ses bonnes idées qu’il nous a montrées. Il a la bénédiction de toute la ville de Kankan. Cette réduction va nous permettre de mieux vivre », a déclaré Bakary Kaba.

De son côté, Lancinè Condé, le secrétaire général du Bloc Libéral à Kankan, apprécie cette baisse du prix du carburant. Mais, il ne préfère pas sauter de joie tout de suite.

Lancinè Condé, secrétaire fédéral du Bloc Libéral

« C’est appréciable, c’est à féliciter. L’augmentation du prix du carburant par le gouvernement de monsieur Alpha Condé (le président déchu) était une décision de trop qui a motivé son renversement par la junte. Et, si nous voyons que cette même junte prend à bras le corps les préoccupations de la population en baissant le prix du litre du carburant, on prend note par rapport à l’acte posé. Nous veillons strictement à tout ce qu’ils sont en train de faire ; et, nous nous abstenons de les apprécier jusqu’à un certain niveau. Mais, pour le moment, nous avons confiance », a laissé entendre cet homme politique.

Pour sa part, Bintou Mady Kaba, le président de la coalition nationale pour la paix en Guinée, exulte par rapport à cette mesure prise par le CNRD. Et, il demande l’implication du syndicat des transporteurs pour que cette baisse du prix du carburant ait une incidence sur la vie des populations en faveur desquelles elle est intervenue.

Bintou Mady Kaba, président de la coalition nationale pour la paix en Guinée

« Nous l’avons accueilli avec beaucoup de joie, parce que c’est une volonté que le CNRD exprime par rapport à l’amélioration des conditions de vie des citoyens. C’est vrai que le CNRD s’est manifesté en réduisant le prix du litre de carburant de 1000 francs ; mais, il faudrait que tous les acteurs impliqués dans le processus jouent leur rôle pour que cela soit bénéfique pour la population. Je veux surtout parler du syndicat des transporteurs et des administrateurs des marchés. Parce que s’il y a réduction, ça voudrait dire que nous devons sentir sur le marché que le carburant à baisser de prix », a-t-il indiqué.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS