Conakry : Asmaou Diallo, miss Guinée 2017, offre des vivres à 3 orphelinats

Dans la journée d’hier, jeudi 17 janvier 2019, mademoiselle Asmaou Diallo, la miss Guinée 2017, a visité trois orphelinats de la capitale guinéenne (deux dans la commune de Ratoma et un autre dans la commune de Matoto). L’objectif était d’apporter son soutien aux enfants déshérités ou orphelins en leur offrant une importante quantité de vivres avec l’appui de son partenaire, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a assisté à la remise.

A Bambéto, première étape de la tournée, Ibrahima Saïkou Diallo, alias ‘’CIA’’, fondateur de l’orphelinat ‘’Aide aux enfants déshérités de Guinée’’ (avec actuellement 48 enfants dont 7 filles), a remercié la Miss Asmaou Diallo pour le soutien à son centre. « Ce sont ces enfants qui vont nous remplacer demain. C’est pourquoi, nous les aidons à apprendre chacun un métier puisqu’on n’a pas les moyens pour les scolariser », a dit Saïkou Diallo.

Seulement, cet orphelinat n’a pas d’abri pour les enfants de son centre qui dorment à la belle étoile. « Nous n’avons pas de logement pour tous ces enfants. Ils dorment tous à la belle étoile dans cette cour. Certains dans les carcasses de véhicules, d’autres sous un hangar… », a indiqué le fondateur du centre qui dit confier les filles aux familles voisines.

Egalement bénéficiaire du don, Antoine Tamba Léno de l’orphelinat ‘’Le bon samaritain’’ de Wanindara 1 (qui a 30 enfants dont 16 filles), a salué le don de la miss, avant de parler d’autre besoins. « Nous payons actuellement deux millions 250 GNF par mois pour la location de la maison que nous occupons », dit Tamba Léno, ajoutant que les autres besoins concernent la scolarité des enfants, l’alimentation et les frais sanitaires.

Même son de cloche chez madame Laurence Rouyer, fondatrice de l’orphelinat ‘’La maison du Bonheur ‘’ sis à Dabompa, dans la commune de Matoto. Mais, malgré les difficultés rencontrées, ce centre encadre aujourd’hui 60 enfants dont la tranche d’âge varie entre 2 et 14 ans. « Nous aidons ces enfants à préparer leur avenir avec comme priorité l’éducation, l’instruction afin qu’ils sortent d’ici avec un bagage leur permettant d’être autonomes. Et, nous remercions miss Asmaou pour ce geste qui nous va droit au cœur », a dit madame Laurence Rouyer.

Après ces visites, mademoiselle Binta N’Diaye, chargée des opérations à l’entreprise ‘’Belle France’’ qui accompagne la miss Asmaou Diallo, a dit avoir été très touchée par la situation des enfants trouvés surtout à Bambéto. « A travers ce qu’on a vu sur le terrain, l’entreprise ‘’Belle France’’ prend note de la situation de ces enfants. Nous avons déjà un programme pour accompagner les ONG, les personnes en difficulté. Que ça soit des enfants ou des personnes âgées. Nous allons remonter l’information ; et, à partir d’aujourd’hui, à travers la Miss Guinée, l’orphelinat de Bambéto va figurer parmi ceux que nous allons assister », a promis Binta N’Diaye.

Enfin, la Miss Guinée 2017 n’a pas caché son soulagement d’avoir visité ces trois orphelinats dont les objectifs cadrent avec les objectifs de son ONG ‘’Miss Asmaou, assistance vulnérabilité’’. Selon Asmaou Diallo, l’objectif majeur de son ONG est de lutter contre la mortalité maternelle et infantile, tout en aidant les orphelinats sur le plan de la sécurité alimentaire ; mais aussi de la formation. « C’est un sentiment très satisfaisant de visiter ces trois orphelinats. Et, je pense que c’est quelque chose que je vais refaire avec l’aide d’autres partenaires, en plus de Belle France que je remercie beaucoup déjà », a-t-elle expliqué, déplorant la situation précaire de ces enfants visités, notamment ceux de Bambéto.

A rappeler que partout où elle est passée, la Miss Guinée, avec le soutien de son partenaire ‘’Belle France’’, a apporté une importante quantité de vivres dont du riz, du lait, du savon, du jus, etc.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS