Une femme, répondant au nom de Diallo Adama Iliassou, a donné naissance à trois bébés, tous vivants, hier dimanche, 10 mars 2019, aux environs de 7 h. La femme, originaire de Lélouma, a accouché de ces triplés dans la clinique Maimouna, située dans la commune de Ratoma, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La nouvelle a été confirmée par docteur Abdoul Karim Cissé, le médecin qui a suivi la grossesse et la maman des triplés. Interrogé sur ce phénomène, docteur Cissé confirme que c’est des triplés venus du troisième geste de la femme. « C’est une femme qui est à son troisième geste. Elle est venue nous consulter au troisième trimestre de sa grossesse pour connaître le sexe de son enfant. Mais, on a fait l’échographie, le résultat a mis en évidence une grossesse gémellaire à terme, sans dépister que c’étaient trois fœtus qui étaient là-dedans.

Je comprends, parce que c’étaient tous des présentations céphalées qui étaient en superposition. Quand on a découvert que c’étaient trois, on lui a dit d’aller à Donka faire la césarienne, et quand moi je l’ai reçue, j’ai dit que je peux la faire accoucher sans césarienne. Et, c’est ce qui a été fait. Et, à notre surprise, après le J2, on a vu le J3 qui se présentait. Ça été donc une découverte forte.

Cette femme a accouché de triplés monozygotes, c’est-à-dire d’une même cellule, tous des garçons. Le premier pèse 2, 600 kg ; le deuxième pèse 2, 300 kg ; et, le troisième pèse 2,250 kg. On a donc géré l’accouchement en observation. Pour le moment, ils sont là, tous des garçons. La maman et les enfants se portent tous à merveille. Nous mettons la femme en observation », a déclaré le médecin, Abdoul Karim Cissé.

Profitant de notre entretien, Docteur Cissé Abdoul Karim a invité les femmes à se faire suivre par un médecin et de refuser d’accoucher à la maison. Pour lui, il faut se rendre dans les centres hospitaliers pour éviter des complications. « Je demande à tout le monde de ne jamais accepter qu’une femme accouche à la maison. On n’a qu’à courir vite vers le centre de santé le plus proche. Si ce centre de santé ne peut pas gérer, il va vous orienter vers un lieu où on peut la gérer sans problème ».

Pour ce qui est de la madame Adama Iliassou Diallo, mère des triplés, le médecin demande l’aide de l’Etat et des bonnes volontés. « Je tiens à ce que l’autorité s’intéresse et nous contacte pour la prise en charge de ces enfants triplés qui sont tous des garçons pour être suivis par le département concerné, le ministère de l’action sociale ».

Adama Iliassou Diallo, la maman des triplés monozygotes, interrogée sur ce cadeau de Dieu, a exprimé sa joie tout en disant être bien portante. « Je suis très contente aujourd’hui de Dieu, qui est Le seul capable de donner ce genre de cadeaux à quelqu’un et qui a bien voulu m’offrir ces triplés. Je remercie infiniment Dieu, puisque les trois enfants et moi, nous nous portons tous bien. Je n’ai souffert de rien. Actuellement, je me porte bien », a laissé entende la bonne femme.

Quant à Elhadj Oury Diallo, petit frère du papa des triplés et représentant de la famille, il n’a pas caché sa satisfaction tout en lançant un SOS. « Le papa des triplés et moi, ainsi que toute la famille, nous remercions le Tout-puissant Allah et demandons au gouvernement et aux bonnes volontés de nous assister, chacun selon sa capacité. Je demande aux ONG de penser à la maman des triplés et de lui porter secours ».

Il faut rappeler qu’une autre femme guinéenne, Mahawa Soumah, avait donné naissance par césarienne à 5 enfants, dont une fille, au Maroc le 16 janvier 2017.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com