La section préfectorale de contrôle de qualité de Kindia, les autorités administratives et communales, les chefs des services de défense et de sécurité ont procédé hier, jeudi 21 mars 2019, à l’incinération de produits périmés. Ce sont 8,2 tonnes de produits « toxiques et impropres à la consommation » qui ont été brûlés, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Cette opération a eu lieu dans la forêt classée de Fotongbé, située à quatre (4) kilomètres de la commune urbaine. Mamadou Adam Diallo, chef section office de contrôle de qualité de Kindia, est revenu l’origine des produits incinérés. « Dans le cadre de ses activités sur le terrain, la section de contrôle de qualité de Kindia a mené des opérations de contrôle des produits et marchandises qui font l’objet de transaction commerciale dans les différents marchés des communes, urbaine et rurales, dans la préfecture de Kindia.

Ces opérations de contrôle ont porté notamment sur les magasins de stockage, des détaillants des boutiques, des étalagistes et des marchands ambulants. Ces actions de grande envergure ont abouti à la saisie d’importants lots de produits et marchandises impropres à la consommation humaine », a expliqué monsieur Diallo.

En ce qui concerne le type de produits et les objectifs visés, le chef section office de contrôle de qualité de Kindia a donné les détails suivants : « il s’agit entre autres, de jus de toutes sortes, de produits pharmaceutiques, de produits cosmétiques, de l’alimentation générale (biscuits, beurre, fromage, yaourt, lait, huile), de boissons alcoolisées, etc. L’ensemble de ces produits saisis est estimé à 8,2 tonnes.

La présente opération d’incinération va permettre à la population de se débarrasser de ces produits toxiques qui sont impropres à la consommation humaine. En plus de la sensibilisation, la section du contrôle de qualité est déterminée à poursuivre de telles opérations de contrôle pour retirer les produits impropres à la consommation humaine au bénéfice de la population toute entière ».

La cérémonie a été présidée par Kabinet Diawara, secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Kindia. Il a remercié la section pour le travail abattu. « Je voudrais, au nom de monsieur le préfet, vous remercier très sincèrement pour le travail que vous êtes en train de mener quotidiennement sur le terrain.

Cela est un résultat très positif. Car, ce que nous voyons devant nous constitue un poison pour les citoyens de Kindia. Alors, c’est le lieu de vous remercier et de vous encourager d’avoir toujours un regard sur ce qui se passe autour de nous dans les marchés… »

Pour sa part, Fodé Kazaly Keïta, substitut du procureur près le Tribunal de Première Instance de Kindia, s’est réjoui de cette opération. « Qui parle d’incinération suppose que cela se rapproche des produits impropres à la consommation. Le but est la protection de la population, parce que nos marchés regorgent assez de produits périmés.

Cette opération nous rassure en tant que représentant du ministère public. Cela va être un moyen d’informer la population et les opérateurs économiques aussi concernés qu’à Kindia, ce service est à pied d’œuvre pour l’éradications des produits périmés dans le marché », a souligné monsieur Keïta.

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com
Tél : 628516796

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com