Comme l’a promis Cellou Dalein Diallo il y a environ une semaine, l’UFDG a évacué Aïssatou Bella Diallo, jeune fille défigurée par une grenade lacrymogène des forces de l’ordre qui réprimaient une manifestation d’habitants de Kipé 2, protestant contre la démolition de leurs maisons la semaine dernière. Le principal parti d’opposition de Guinée a décidé d’envoyer la jeune fille en Tunisie pour des soins plus appropriés, a appris Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

Aïssatou Bella Diallo a quitté Conakry dans la nuit du jeudi à ce vendredi, 22 mars 2019, pour Tunis. En plus de sa famille, la patiente a été accompagnée à l’aéroport international de Conakry-Gbessia par une délégation de l’UFDG, dont Maladho Diallo et Elhadj Saïdou Baldé, respectivement trésorier national et chargé des affaires sociales du parti du principal parti d’opposition du pays.

Selon Maladho Diallo, ce geste de l’UFDG et son leader Cellou Dalein Diallo est purement humanitaire. « Vous savez que Aïssatou Bella a été défigurée suite à une bombe lacrymogène. Elle avait été admise à l’hôpital Donka. Malheureusement, au niveau de Donka, il n’y a pas de services adéquats pour le traitement. Le président Cellou Dalein a pris des renseignements au Sénégal, au Maroc et en Tunisie. Et en fin de compte, nous avons compris que la Tunisie répondait mieux par rapport au traitement qu’elle devait suivre.

C’est ainsi que nous avons mobilisé les moyens qu’il faut. Nous avons acheté les billets d’avion non seulement du papa et de la fille, mais aussi du médecin qui doit accompagner la petite. Après les billets d’avion, il y a la prise en charge à la clinique là-bas. Donc là aussi, nous avons mobilisé l’argent qu’il faut par rapport aux premiers soins. Cela dit, nous allons les accompagner la fille jusqu’au bout.

Parce qu’après le traitement de la plaie, il faut que la petite subisse la chirurgie esthétique pour retrouver son nez. Déjà nous sommes aux alentours de 100 millions de francs guinéens en termes de montant engagé pour le traitement de Aïssatou Bella », a indiqué le trésorier national de l’UFDG.

Dans la famille de la jeune fille, c’est naturellement la joie et la satisfaction. Son père, Alpha Oumar Diallo, a vivement remercié l’UFDG et son président Cellou Dalein Diallo pour ce geste humanitaire. « Nous sommes très heureux de cette action du président de l’UFDG. Nous prions Dieu que nous arrivions dans les meilleures conditions et que ma fille puisse recouvrer sa santé.

Nous prions Dieu que l’UFDG, que le président Cellou Dalein Diallo atteigne ses objectifs. A Donka, les médecins ne s’occupaient que très peu de ma fille. Nous y avons passé près d’une semaine, mais le traitement de ma fille laisse à désirer. Donc, j’espère qu’en Tunisie, ça sera tout le contraire », a dit le papa de la victime.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com