Les ennuis se poursuivent pour le secrétaire fédéral de l’UFDG à Kouroussa, Ibrahima Keïta. Après avoir été agressé hier, vendredi 03 mai 2019, pour avoir tenté de manifester contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé, l’opposant est maintenant sous le collimateur des autorités locales. Accusé d’avoir insulté le président Alpha Condé, il est activement recherché, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Kankan.

Hier déjà, Ibrahima Keïta avait passé plusieurs heures en cachette dans la brousse. Cela, après avoir échappé de justesse à un lynchage de la part des partisans du RPG Arc-en-ciel qui ont endommagé sa voiture. Il s’est ensuite rendu à la police, en compagnie de ses amis, les secrétaires fédéraux de l’UFR et du PADES. Sur place, les autorités sécuritaires ont décidé de régler le problème à l’amiable.

Mais, le responsable local du principal parti d’opposition guinéenne a décidé de porter plainte contre ceux qui l’ont agressé et endommagé sa voiture. « C’est Mamady Babilla Keïta de l’UFR qui est venu me dire d’aller à la police. Arrivé là-bas, j’ai déposé une plainte. Mais, le commissaire m’a dit qu’il ne peut rien, que c’est une affaire qui le dépasse. Je lui ai dit que je connaissais les gens qui m’ont agressé. Malheureusement, il m’a fait savoir qu’il ne pourra rien faire », a-t-il confié à Guineematin.com qui l’a joint au téléphone ce samedi, 04 mai 2019.

Suite au refus du commissaire de prendre sa plainte contre les partisans du parti au pouvoir qu’il accuse de l’avoir agressé, Ibrahima Keïta dit être sorti à nouveau dans la ville pour exprimer son opposition à un troisième mandat pour Alpha Condé. « Je suis ressorti dans la ville avec des pancartes pour dire non au troisième mandat, non au référendum, je suis allé dans les bars café. Suite à cela, les autorités et les RPGistes ont voulu m’arrêter. J’ai dû me cacher. A l’heure où je vous parle, je suis caché. Sept (7) policiers ont monté la garde devant ma maison », témoigne l’opposant.

Egalement joint au téléphone, le Préfet de Kouroussa a confirmé que le fédéral de l’UFDG est actuellement recherché. Mais, Souleymane Keïta indique que c’est pour une raison bien valable. « Ce n’est pas parce qu’il est le fédéral de l’UFDG qu’on le cherche, mais il était dans sa voiture en train d’insulter le gouvernement et le Président Alpha Condé. Et vous savez que l’autorité a reçu l’information, que personne n’insulte le président de la République. Donc, ce n’est pas le RPG qui le cherche, mais plutôt les autorités », a souligné le préfet.

A suivre !

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél : 00 224 627 24 13 24

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin