La fédération de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) a affiché hier, samedi 04 mai 2019, sa détermination à empêcher les promoteurs de l’adoption par référendum de la nouvelle constitution à évoluer librement dans les différents quartiers de la commune urbaine de Labé, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Le siège de la fédération UFDG de Labé situé à Kouroula a abrité dans l’après-midi d’hier samedi, 04 mai 2019, une grande assemblée générale des responsables, militants et sympathisants du parti à la base. La rencontre a particulièrement regroupé les membres du bureau fédéral et ses organismes parallèles, les responsables des 4 sections du parti dans la commune urbaine de Labé, les délégués des autres sections rurales venus des 12 sous-préfectures de Labé, les maires issus du parti et leurs conseillers communaux.

Les participants ont échangé sur plusieurs points inscrits à l’ordre du jour dont la situation politique de la Guinée, notamment la question du 3ème mandat ou de nouvelle constitution permettant le président Alpha Condé à s’éterniser au pouvoir après 2020.

« Nous avons demandé à la population à se mobiliser pour résister à toute tentative de modification de la constitution actuelle. Ceux qui font actuellement la promotion de la modification de cette constitution sont des qui l’entourent et qui ne voudront jamais qu’il y ait changement en République de Guinée parce qu’ils profitent du régime au détriment de la population guinéenne. C’est le moment de se lever comme un seul homme pour barrer le chemin à ces sirènes révisionnistes. Nous sommes prêts en découdre avec les promoteurs de la nouvelle constitution. Nous ne le permettrons pas. Le ton est donné » a expliqué le chargé de la communication du bureau fédéral de l’UFDG de Labé, Mamadou Aliou Sampiring Diallo.

Pour atteindre son objectif, la fédération UFDG de Labé a appelé ses militants et sympathisants à la base à s’organiser dans les quartiers en vue de lutter contre toute promotion de la nouvelle constitution à Labé.

« Nous ne cherchons pas à intimider Paul ou Pierre. Ce que nous faisons, nous ne le faisons pas pour l’UFDG. Nous le faisons pour tout le pays, pour la Guinée. Regardez ce qui se passe dans les pays limitrophes ou de la sous-région comme le Ghana par exemple. Nous devons vivre comme des citoyens libres du 21ème siècle. Le Pr Alpha Condé a fait 10 ans au pouvoir. Il est à la fin de son second mandat. La constitution n’autorise que 2 mandats pour tout candidat. Pourquoi faire la promotion d’un 3ème mandat pour lui. Cela ne profitera à personne. Notre combat n’est pas un combat de la Moyenne Guinée ou de la Guinée. Nous avons demandé à tout le monde d’être vigilant. Celui qui fait la promotion d’un 3ème mandat à Labé ici de le combattre. C’est tout le monde qui va se lever pour combattre les promoteurs du 3ème mandat à Labé ici. Il n’y a pas de 3ème mandat à Labé ici » a ajouté le porte-parole de la fédération UFDG de Labé.

A la question de savoir quel genre de combat l’UFDG veut-elle livrer contre les promoteurs du 3ème mandat à Labé, Mamadou Aliou Sampiring Diallo a répliqué avec beaucoup de fermeté dans les propos : « qu’est-ce que vous voulez dire ? En tout cas nous n’avons de fusil et nous ne sommes pas armés aussi. Le combat est quotidien. Le RPG et l’UFDG se connaissent sur le terrain. Nous nous sommes toujours combattus depuis 2010. Le combat a toujours été ouvert. Ils peuvent se vanter d’avoir gagné les deux premières batailles mais l’histoire retiendra qu’ils ne gagneront pas pour le changement de la constitution, ils ne gagneront pas pour la promotion d’un 3ème mandat, parce que nous allons les en empêcher par tous les moyens légaux » a-t-il précisé.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (0024) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin