Le débat autour d’un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé continue de polariser les attentions dans le paysage politique guinéen. Cette question était encore au centre de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG d’hier, samedi 04 mai 2019, à Conakry. Et, à cette occasion, Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président du principal parti d’opposition du pays, a demandé au chef de l’Etat guinéen d’exprimer ouvertement son intention de modifier la Constitution pour briguer un troisième mandat, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Pour l’opposant, puisqu’il est clair que l’actuel locataire du palais Sékhoutouréya compte bien s’accrocher au pouvoir au-delà de ses deux mandats légaux, il n’y a plus besoin de tergiverser. Il demande au président Alpha Condé de dire clairement ses intentions et voir la réaction du peuple de Guinée. « J’ai vu monsieur Alpha Condé dire qu’il y a maintenant la paix sur l’axe parce qu’il a mis les Points d’Appui (PA). J’ai l’impression que monsieur Alpha Condé ne connait pas l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa. S’il veut savoir si les PA ont une influence sur cet axe, au lieu de continuer à dilapider l’argent, à faire des manifestations à Kindia, à Kouroussa…il n’a qu’à dire : je veux un 3ème mandat. Puisque nous sommes au mois de mai, il ne faut pas continuer à contourner, il faut le dire. Ce n’est pas le peuple, lui il a déjà décidé que la constitution ne sera pas modifiée. Maintenant, on laisse les théories. Monsieur Alpha Condé, nous te prions pour l’amour de Dieu, il faut toi-même dire que tu veux un 3ème mandat. Tu verras la réaction du peuple de Guinée », a dit le vice-président de l’UFDG.

Pour lui, c’est « une honte » pour celui qui revendique 40 ans de lutte pour la démocratie, de vouloir modifier une Constitution pour s’octroyer un mandat à vie. « Vous jurez sur une Constitution et vous vous levez pour dire que vous ne voulez plus de cette constitution parce qu’elle ne vous permet pas d’avoir un 3ème mandat. Vous voulez une Constitution qui vous permet d’être Président à vie. Mais, si vous êtes sûr que vous êtes un Président bien- aimé, vous êtes convaincu que les Guinéens vous aiment, ce n’est pas la peine de sortir de l’argent. Laissez les gens se manifester. Si les Guinéens étaient d’accord, il n’allait même pas avoir besoin de faire la campagne. C’est les Guinéens qui allaient décider de dire : non, monsieur le Président, vous êtes un excellent Président, vous devez continuer », ironise le député et président du groupe parlementaire de l’UFDG à l’Assemblée nationale.

A en croire l’opposant, le Président Alpha Condé n’a qu’un seul choix dans les conditions actuelles. C’est de faire une déclaration solennelle pour dire qu’il n’est pas candidat, qu’il ne veut pas d’un 3ème mandat. « Dans ce cas, il termine tout simplement son mandat en cours, il s’en va et je garantie ici en tant qu’UFDG que nous examinerons son cas en tant qu’ancien Président. S’il a peur d’aller à la Cour Pénale Internationale, nous examinerons. Mais, ce qu’on ne peut pas accepter, c’est ce problème d’affrontement », a-t-il laissé entendre.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin