Elhadj Diouma Diallo (image d’archive)

Une délégation du bureau exécutif national de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), conduite par l’honorable Abdoulaye Diouma Diallo, en tournée de renouvellement des fédérations du parti aux Etats-Unis d’Amérique est confrontée actuellement à une fronde interne de la jeunesse du parti contre le secrétaire fédéral de Brooklyn, Mouctar Barry, a appris Guineematin.com auprès de la communauté guinéenne de New-York.

L’honorable Elhadj Abdoulaye Diouma Diallo et sa suite ont supervisé un congrès fédéral en catimini au domicile privé de Hadja Hassatou Sall, tenez-vous bien, à 4 heures du matin. C’était le lundi, 22 avril 2019. Cette réinstallation du secrétaire fédéral sortant, Mouctar Barry, s’est déroulée en l’absence des représentants des jeunes de l’UFDG de Brooklyn.

Il semble aussi que la délégation du bureau exécutif national de l’UFDG a négocié fort avec Monsieur Samoura pour que ce dernier retire sa candidature en vue de faciliter la réélection de Mouctar Barry.

C’est pourquoi, dans une correspondance adressée à Elhadj Abdoulaye Diouma Diallo, chef de mission, les jeunes UFDG de Brooklyn dénonce « un théâtre dilatoire orchestré » par le secrétaire fédéral sortant de Brooklyn, Mouctar Barry, avec « les bénédictions » de l’honorable Elhadj Abdoulaye Diouma Diallo : « je rappelle que cette politique d’exclusion est contraire aux idéaux du parti. Je vous renvoie à l’article 16 alinéa 3 des statuts et règlement intérieur du parti qui détermine ceux qui doivent prendre part au congrès (les congressistes)et la procédure des opérations pour les congrès des fédérations, nous constatons que cette disposition a été violée sous l’égide du chef de mission et sa délégation. Après la fermeture de la salle du congrès, nous avons appris que vous vous êtes rendus de façon catimini dans la concession d’un responsable pour sélectionner et valider le bureau fédéral en violation de l’article ci-dessus, qui dispose que c’est seulement les 9 premiers responsables des bureaux spéciaux, les 9 premiers responsables des sections et les 9 premiers responsables du bureau fédéral sortant qui élisent le bureau fédéral » écrit le premier responsable des jeunes UFDG de Brooklyn, Abdourahmane Diallo.

Considérant alors « que ces dispositions ont été violées sous votre bénédiction, le bureau de la jeunesse conteste cette sélection du bureau fédéral et dénonce ces pratiques frauduleuses car elles sont contraires aux textes et valeurs de l’UFDG. Vu ces violations répétées des statuts et règlement intérieur du parti, le bureau de la jeunesse conteste la légitimité et la légalité du bureau fédéral et rejette les résultats de cette sélection du bureau fédéral. Et nous demandons la reprise intégrale du congrès conformément aux dispositions des statuts et règlement intérieur du parti. Nous rappelons que nous disposons de preuves palpables (videos des opérations) du 22 avril 2019, à Brooklyn. Le moment venu nous allons les mettre à la face du monde » a-t-il conclu et prévenu.

Elhaj Ousmane Kourou Diallo

Interpellé sur la question, Elhadj Alpha Ousmane Diallo, membre du bureau exécutif national de l’UFDG, explique la délégation de l’honorable Elhadj Abdoulaye Diouma Diallo est arrivée en retard dans la salle où le congrès devait se tenir. Il ne pouvait plus continuer parce que la réservation venait d’expirer. Ils ont alors été expulsés de la salle. C’est en ce moment qu’ils ont décidé d’aller chez Hadja Hassatou Sall qui avait de la place pour contenir des congressistes composés exclusivement de vieux et de femmes.

« Les jeunes n’étaient pas représentés. Ceux qui étaient présents ont estimé qu’ils sont majoritaires et que le quorum était largement atteint. Mouctar Barry, secrétaire fédéral sortant était le seul candidat. Il a été réélu par les membres présents » a-t-il expliqué.

Abordant la question du courrier envoyé à la délégation du bureau exécutif national, Elhadj Alpha Ousmane Diallo se montre catégorique : tout est possible sauf la reprise du congrès fédéral de Brooklyn.

Au sein de la communauté guinéenne, on rapporte que Moutar Barry est très populaire chez les vieux et les femmes mais impopulaires chez les jeunes qui sont les plus nombreux et presque tous intellectuels.

Et les supporters de Mouctar Barry soupçonnent le premier responsables des jeunes UFDG de Brooklyn, Abdourahmane Diallo de rouler pour le RPG Arc-en-ciel, parce que tout simplement il se montre parfois très critiques à l’endroit du président du parti, Elhadj Mamadou Cellou Dalein Diallo.

Pour être tout à fait complet, rappelons que ce sont ces jeunes qui avaient invité l’honorable Ousmane Gaoual Diallo sans passer par le parti. Et, finalement, le député uninominal de Gaoual avait été empêché d’effectuer ce déplacement. Depuis lors, la direction nationale de l’UFDG semble n’avoir rien fait pour aplanir les divergences.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin