Le ministre des Travaux Publics poursuit sa mission de contrôle des travaux routier en cours à l’intérieur du pays. Dans la journée d’hier vendredi, 17 mai 2019, Moustapha Naïté et la forte délégation qui l’accompagne ont visité successivement les chantiers de la route nationale Siguiri-Kintinian à bitumer, les 25 kilomètres de la voirie urbaine de Siguiri (en pavage) et la route nationale Kankan-Mandiana, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com qui accompagne la délégation.

Alexis Jean

Cette tournée du ministre des Travaux Publics a commencé par le tronçon Siguiri-Kintinian, distante de 33 kilomètres. Là, Alexis Jean, chef de projet à HENAN CHINE, l’entreprise en charge des travaux, a expliqué que ce chantier est sur le point de s’achever. « Aujourd’hui, on a fini toutes les couches de fondation, on a fait trois kilos de BP, on a fait 8 kilos de couches de base. Nous remercions l’Etat, nous remercions le ministre des Travaux Publics pour leur accompagnement. Nous allons continuer le bon travail, le travail de qualité que nous avons entamé pour être dans le délai contractuel », a-t-il promis.

Alkhaly Issiagha Bangoura

Abondant dans le même sens, Alkhaly Issiagha Bangoura, chef topographe de la mission de contrôle du groupement Louis Berger International et BETEC, a indiqué que les travaux sur le tronçon Siguiri-Kintinian sur déroulent bien. « On a effectivement démarré les travaux au mois de novembre. Et, après sept (7) mois, on a réalisé 42 ouvrages de franchissement dont 21 ouvrages de diamètres fascisants, 20 ouvrages de diamètres fimines, et un dalot de 3 fois 3.

A ce jour, les travaux de terrassement sont terminés, les mouvements de terre en remblais déblayés. La couche de fondation aussi qui est de 20 centimètres est terminée. Nous sommes actuellement au niveau de la couche de base qui est de 15 centimètres. A ce jour, nous sommes au PK8-600 comme vous le voyez. Et le BB, nous sommes au PK3. Donc, nous serons dans le délai parce que sur 14 mois comme délai pour la mission de contrôle, on a déjà fait 7. Et, on peut dire que les travaux qui pouvaient nous faire retarder sont déjà terminés », a-t-il dit.

Elhadj Aliou Guissé

Très content du travail qui a été fait dans sa localité, Elhadj Aliou Guissé, sous-préfet de Kintinian, a salué cette initiative du Chef de l’Etat de désenclaver sa zone et surtout de fluidifier la circulation à travers la mise en place de ce bitume. Selon lui, cette route permettra de diminuer le nombre d’accidents dans la localité. « Cette route, ces derniers temps, était appelée la route de la mort. Parce que quand la SAG s’y est implantée, le trafic a été très intense. En hivernage, le trafic est impossible à cause de la boue.

En saison sèche, c’est impossible à cause de la poussière. Cette route a connu beaucoup de morts. Imaginez, on a fait 60 ans de colonisation, on n’a pas pu bitumer la route. Et, c’est ce que le professeur Alpha Condé a vu et c’est ce que la population a dit qu’Alpha Condé vient à Bouré comme sauveur des enfants qui pratiquent cette route nuit et jour. Les sages nous ont dit de venir traduire leur reconnaissance au ministre eu égard à ce travail», a dit le sous-préfet.

De là, Moustapha Naïté et sa suite se sont rendus la base de Kintinian où il a eu une réunion avec les cadres de l’entreprise en charge des travaux et la voirie urbaine de Siguiri. Ibrahima Sow, le chef de la mission de contrôle de ces travaux, a indiqué que 5 entreprises locales s’occupent dudit projet. « ICE, ils sont au jour d’aujourd’hui à 40% d’avancement dans l’ensemble des travaux, SAFA tourne autour de 15%, SOGEFEL la même chose, ABS eux ils sont pratiquement à 5% d’avancement des travaux », a-t-il dit, précisant que le peu qui est fait répond aux critères.

Le ministre a bouclé cette tournée par la visite du chantier de la route nationale Kankan-Mandiana, distante de plus de 100 kilomètres, et dont les travaux sont exécutés par l’entreprise GUITER SA. A l’issue de sa série de visites, Moustapha Naïté a exprimé sa satisfaction par rapport à l’évolution des travaux de façon générale. « Comme vous l’avez constaté, depuis ce matin, nous avons fait la ville de Siguiri, pour aller d’abord premièrement voir la route qui mène à Bouré, donc de Siguiri à Kintinian avec l’accompagnement des sociétés : SAG et HENAN CHINE. Nous avons fait le constat que sur les 33 kilomètres de route à bitumer sur ce tronçon, déjà le bitume a commencé sur les premiers kilomètres, le terrassement est totalement fini. Donc, nous sommes globalement satisfaits du travail qui est fait sur Kintinian.

Ensuite, il était question d’aller voir la voirie urbaine sur Siguiri, avec les contrats de pavage que nous avons passés. Et lesquels chantiers aussi ont été lancés par le Chef de l’Etat. Nous avons constaté que sur les 5 entreprises qui ont bénéficié du contrat de pavage au niveau de la voirie urbaine, trois évoluent de façon remarquable. Notamment une qui a marqué notre attention, c’est ICE Transport qui a déjà fini les travaux de dégagement et de terrassement et qui, bientôt, sera à la phase de pose des pavés.

Les autres entreprises telles que SAFA et SOGEFEL sont très avancés. Donc, nous allons, à mon retour à Conakry, envoyer des lettres de mise en demeure aux deux autres entreprises qui n’ont pas démarré de façon efficace et efficiente, de faire autant. Sinon, nous serons obligés de résilier purement leurs contrats. Et, en ce qui concerne le bitumage de la route Kankan-Mandiana, nous avons constaté que les travaux évoluent à une allure remarquable que nous félicitons », a dit le patron des TP.

Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin