Prévenus, parties civiles et avocats ont tous brillé par leur absence ce mardi, 21 mai 2019, au Tribunal de Première Instance de Kaloum. Alors qu’ils étaient « tous informés » de la tenue de l’audience correctionnelle de ce jour, aucun d’entre eux n’a daigné répondre à l’invitation du tribunal, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

C’est à une scène inhabituelle que l’on a assisté ce mardi au tribunal de Kaloum. Quatre dossiers étaient programmés avec des prévenus non détenus. Mais, prévenus, parties civiles et avocats ont tous posé un lapin au tribunal.

Lorsque la présidente, madame Bamba Kallo ; le procureur de la République, Ousmane Sankhon ; et le greffier, maître Tiranké Diaré, se sont installés dans la salle d’audience, il n’y avait aucun prévenu dans la salle. La juge va procéder à l’appel nominatif des prévenus et des parties civiles. Un appel resté sans réponse.

Devant cet état de fait, le procureur Ousmane Sankhon a tenu à préciser que toutes les parties concernées étaient informées de la tenue de cette audience. « Pourtant, ils étaient tous informés. Ça, c’est un manque de respect à l’égard la justice », a lancé le représentant du ministère public.

Finalement, madame Bamba Kallo va lever la séance après avoir renvoyé tous les dossiers à huitaine.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin