Pendant que certains exultent, d’autres sont abattus et choqués suite à la publication des résultats du Certificat d’Etudes Elémentaires. Ces résultats, publiés dans l’après-midi de ce lundi, 22 juillet 2019, font état d’un taux d’admission de 44, 46% au niveau national. Mais, dans certaines écoles de Conakry, le pourcentage est bien en deçà de cette moyenne nationale. C’est le cas notamment de l’école primaire de Coléah Centre, qui n’a eu que 26 admis sur 210 candidats.

Une catastrophe pour les candidats qui ne sont pas admis et qui pointent du doigt le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation dont ils réclament le départ. Nous vous proposons ci-dessous les réactions de quelques d’entre eux, interrogés par un reporter de Guineematin.com peu après la publication des résultats dans cet établissement.

Daouda Ben Bah : « chez nous ici, il y a eu 26 admis sur 210 candidats. Nous ne sommes pas du tout contents de ce résultat franchement. Il y a même des écoles qui n’ont eu qu’un seul admis. C’est le cas notamment de l’école primaire de Tombo. Ils nous ont fait échouer. Nous avons passé toute l’année en train d’étudier qu’est-ce que j’irai dire à mes parents à la maison ? Le ministre n’est pas bon, il été trop sévère. Le ministre n’est pas bon, il a découragé les gens ».

Karim Kouyaté : « ces résultats sont très mauvais, c’est catastrophique ! Nos dirigeants ont leur part de responsabilité dans cette situation. Nous sommes vraiment déçus du ministre et de son encadrement. Aujourd’hui, j’ai pleuré parce que je sais que j’ai fourni beaucoup d’efforts durant l’année scolaire, en révisant mes leçons. Et je vois que le résultat de tout cela est négatif. Je pense que le ministre de l’éducation n’est pas bon. C’est mieux qu’il quitte. Je préfère l’ancien ministre, Ibrahima Kalil Konaté K2».

Mohamed Camara : « je vais parler à haute voix, ce résultat est vraiment nul. Je suis désolé, mais le ministre de l’éducation n’est pas bon. Avec ce résultat, il est clair que tout le monde dira que nous n’avons pas de niveau. Mais, nous ne méritons pas ça. Nos parents sont pauvres, mais ils vont encore se battre pour payer nos outils pour l’année prochaine. C’est grave et ça fait mal. S’ils ne font pas attention, ils sont sur le point de déclencher une grève des élèves. Le ministre-là est très méchant. Au temps de K2 c’était mieux. Nous voulons son retour immédiat et le départ de l’actuel ministre».

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel : (00224) 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin