Conakry : le programme de renforcement des capacités pour 50 PME de jeunes lancé

L’Agence Guinéenne d’Exécution des Travaux d’Intérêt Public pour l’Emploi (l’AGETIPE), à travers le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, a procédé au lancement officiel du programme de renforcement des capacités de 50 PME de jeunes. La cérémonie s’est tenue ce vendredi, 30 août 2019, dans un réceptif hôtelier de Conakry. Elle a été présidée par le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo entouré de nombreux cadres du département, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon les organisateurs, ce programme de formation va s’étaler du 02 au 06 septembre 2019. Il s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités des entreprises et associations de jeunes de la ville de Conakry dans la réalisation des programmes et projets de développement tout en appliquant la technologie de Haute Intensité Main d’Œuvre (HIMO).

Ahmed Sékou Mara, Directeur général de l’AGETIPE

Le Directeur général de l’AGETIPE, Ahmed Sékou Mara, est revenu sur les raisons fondamentales d’une telle démarche. « L’AGETIPE a pour mission de promouvoir les procédures qui concourent à l’utilisation maximum de la main d’œuvre et qui facilitent l’émergence et le renforcement des Petites et Moyennes Entreprises (PME). Il s’agit, ce faisant, de contribuer à réduire l’exclusion sociale en facilitant l’accès à l’emploi et au revenu en faveur d’un grand nombre de jeunes souvent marginalisés en raison de faibles compétences sociales et professionnelles. C’est dans ce cadre que la direction générale de l’AGETIPE a initié ce programme de renforcement des capacités de 50 PME de jeunes à Conakry. Au terme des différentes formations qu’elle compte organiser, l’AGETIPE devrait disposer d’une base de données de PME de jeunes hautement qualifiés et disposant de compétences nécessaires pour appuyer l’Agence dans sa mission de maîtrise d’ouvrages délégués de l’État, conformément à ses statuts », a t-il expliqué.

Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes

De son côté, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo, a invité les participants à faire bon usage de la formation qu’ils vont recevoir. « Cette stratégie de renforcement des capacités à des entreprises appelle à un changement de mentalité, de comportement et de mode opératoire. Il faut acquérir de nouvelles valeurs professionnelles. Pour ce faire, nous devons agir sur la formation professionnelle de nos entreprises de jeunes. Vous aurez pendant cinq jours à recevoir une formation qui devrait faire de vos entreprises des unités compétentes et compétitives afin de répondre aux exigences des marchés guinéens. Au sortir de cet atelier, je vous invite à développer les compétences de tous vos employés. Vous en profiterez pour leur montrer l’importance de la coopération entre PME et avec mon département. Je souhaite que cet atelier de formation soit empreint de sérieux et d’objectivité… »

Selon nos informations, durant cet atelier, les 50 PME de jeunes seront formées en montage de dossiers d’appels d’offre, elles seront dotées d’outils de gestion d’une entreprise en vue de créer un espace de partage et de communication des PME participantes ainsi que sensibiliser les PME sur l’avantage des techniques HIMO dans la réalisation des travaux d’utilité publique.

Mme Hawa Camara, représentante des PME bénéficiaires

La représentante des PME bénéficiaires, Hawa Camara, a salué l’initiative et compte partager l’expérience qui sera acquise avec les autres. « Nous rencontrons d’énormes difficultés dans la constitution des dossier pour une soumission, et l’approche est une nouveauté pour nous… Notre collaboration avec l’AGETIPE nous permet de soulever des obstacles pour bénéficier des marchés de l’État et bénéficier d’un suivi régulier de la réalisation de nos activités. Donc, cette formation est une ouverture pour nous les 50 jeunes sélectionnés pour partager l’expérience qu’on acquerra pendant cette formation, qui nous permettra de faire notre travail nous-mêmes, sans aller vers des personnes pour payer de l’argent. Donc, c’est une initiative à saluer », se réjouit-elle.

A noter que cette cérémonie de lancement a eu lieu en présence du Bureau Intellact Consulting, du DGA du Fonds National pour l’Insertion des Jeunes (FONIJ), du gestionnaire du projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes (BoCEJ) et des représentants des PME bénéficiaires.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 224623532504

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS