Le concours d’accès aux écoles techniques et professionnelles a démarré ce lundi, 09 septembre 2019, en Guinée. Dans la préfecture de Boké, 1664 candidats prennent part à cette compétition qui va durer une semaine, a appris le correspondant de Guineematin.com sur place.

Amara Boké Camara, inspecteur régional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de Boké

« Au total, ils sont 1664 candidats pour 11 filières dans la préfecture de Boké. Le département nous a déjà envoyé un délégué national, et nous aussi, nous avons pris les dispositions nécessaires pour empêcher toute fraude. Dès 8h30, nous avons lancé la première épreuve et les candidats sont installés un par table avec deux surveillants par salle », a indiqué Amara Boké Camara, l’inspecteur régional de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de Boké.

Tamba Ifono, délégué national pour la région de Boké

De son côté, Tamba Ifono, délégué national pour la région de Boké, cette évaluation s’ouvre dans des bonnes conditions. « Pour le moment, tout va bien. Les enfants sont bien installés et les surveillants sont là. Les instructions sont fermes : celui qui tentera de frauder sera mis à la porte. Parce que c’est un concours national et ce n’est pas un problème de famille », a dit le délégué.

Pour cette première journée, ce sont les candidats qui veulent accéder à l’École Normales des Arts et Métiers (ENAM) qui composent. Parmi eux, Nanfadima Keita : « je commence ce concours avec un grand espoir. En tout cas, je suis prête. Après plusieurs tentatives pour avoir le Bac sans succès, je pense que je suis habituée à ces genre d’exercice »

Le concours d’accès aux écoles techniques et professionnelles se poursuivra jusqu’au dimanche, 15 septembre 2019, dans les chefs-lieux des différentes préfectures et régions du pays.

De Boké, Abdourahmane N’diaré Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin