Décidément, les voleurs ne sont pas prêts à rendre les armes dans la commune urbaine de Kankan. Dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 septembre 2019, des inconnus ont vandalisé un forage au secteur 4 du quartier Dar es-salam avant d’emporter la tête dudit forage. Les autorités du quartier, dépassées par cet acte, disent que le vol s’est produit aux environs de 3 heures du matin et annoncent l’ouverture d’une enquête, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les citoyens du quartier Dar es-salam se sont réveillés avec une triste nouvelle ce mercredi matin. Le seul forage qui alimente le quartier en eau potable a été vandalisé et emporté par des inconnus. Selon Arafan Traoré, chef du quartier de Dar es-salam, c’est la première fois qu’un acte de ce genre est enregistré sur les lieux.

« A 6 heures du matin, celle qui est chargée de la protection du forage m’a appelé pour me dire que le forage a été volé. Elle pense que dans les environs de 3 heures du matin qu’ils sont venus démonter le forage et emporter les pièces. Ce forage est dans ce quartier depuis 1981, mais c’est la première qu’on le vandalise », a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, Arafan Traoré n’a pas caché son indignation par rapport à cet acte qui aura sans aucun doute des inconvénients sur la vie des femmes du quartier. « Je suis complètement envahi et dépassé par cette affaire, parce que je sais quel est l’inconvénient de ce vol sur les femmes de ce quartier, parce que c’est ici qu’elles puissent l’eau potable. Je ne sais vraiment pas quoi dire », a-t-il laissé entendre.

Pour ce qui est des mesures prises pour faire face à l’insécurité de plus en plus grandissante dans le quartier, Arafan Traoré a dit que des patrouilles seront organisées pour traquer les malfaiteurs. « Dès aujourd’hui, les jeunes vont commencer à patrouiller le quartier la nuit et n’importe quelle personne qui sera prise, doit être correctement identifiée », a-t-il précisé.

En outre, monsieur Traoré dit avoir informé les autorités communales et qu’une enquête a été ouverte par la police pour mettre main sur les auteurs du vol.

A noter que les attaques nocturnes sont devenues récurrentes dans la commune urbaine de Kankan. Après les boutiques et magasins, c’est à un autre forage que des inconnus s’en sont pris dans la nuit du lundi au quartier Gare, emportant tout sur leur passage.

De Kankan, Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com