Funérailles des 11 jeunes tués dans les manifs contre Alpha Condé : voici le communiqué du FNDC

3 novembre 2019 à 18 06 43 114311

Le samedi 2 novembre 2019, les autorités guinéennes ont cruellement profané les corps des martyrs de la démocratie qui ont été sauvagement abattus par les forces de défense et de sécurité lors des manifestations organisées par le FNDC, les 14, 15 et 16 octobre 2019.

Dans la poursuite de leur dessein macabre et déshumanisant, les autorités guinéennes ont d’abord confisqué les corps de nos martyrs tout en empêchant les parents des victimes d’entrer en possession, ni même de voir les dépouilles de leurs enfants.

Comme si tout cela ne suffisait pas, les autorités guinéennes ont ordonné la délocalisation des corps de nos martyrs dans une structure sanitaire qui ne dispose pas de la logistique nécessaire pour assurer une bonne conservation de ces corps qui d’ailleurs ont été exposés à même le sol et surveillés par une horde de gendarmes et policiers.

Devant ces actes choquants dénués de toute humanité, le FNDC a été choqué au point que nous avons fait de la réhabilitation de l’honneur et de la dignité de nos martyrs la priorité de nos activités de ce début de semaine.

C’est pourquoi, le FNDC a décidé de sursoir à sa marche de demain lundi 4 novembre pour s’occuper exclusivement de l’enterrement de nos onze martyrs dont les corps nous seront remis demain à 9 h.

Le FNDC appelle l’ensemble de la population de Conakry à se mobiliser massivement pour accompagner ces dignes fils de Guinée à leur dernière demeure suivant le programme ci-après :

  • 9h00 : Levée des corps à l’hôpital sino-guinéen ;
  • 10h00 : Départ de la procession funèbre en direction de la mosquée de Bambéto pour les prières rituelles ;
  • 14h00 : Enterrement de nos martyrs au cimetière de Bambéto.

Le comportement cruel des autorités guinéennes à l’égard de nos martyrs ne saurait être toléré. C’est pourquoi, le FNDC demande à toute la population de Conakry de rester mobilisée pour prendre part à la grandiose marche de protestation qui sera organisée le jeudi 7 novembre 2019, pour marquer notre opposition catégorique au tripatouillage de notre Constitution, exiger la libération immédiate de nos camarades incarcérés mais également réclamer justice pour nos martyrs et toutes les personnes ayant subi le moindre préjudice suite aux manifestations que nous avons organisées.

Il est à préciser que les manifestations programmées ce lundi dans les villes de l’intérieur du pays restent maintenues.
Nous demandons aux populations de ces différentes villes de se mobiliser pour dénoncer les abus du pouvoir et sa volonté de tripatouiller notre Constitution.

Ensemble, Unis et Solidaires, Nous vaincrons.
Conakry, le 03 novembre 2019

La Coordination nationale du FNDC

Lire

Meilleurs élèves de Télimélé : remise du prix de l’Excellence 2019 par la CIDT

3 novembre 2019 à 12 12 30 113011

Le prix de l’Excellence, initié par la Coordination Internationale pour le Développement de Télimélé (CIDT), a été remis aux différents lauréats des examens nationaux de la préfecture hier, samedi 02 novembre 2019. Il s’agit de sept (7) lauréats, les premiers de la préfecture de Télimélé au Certificat d’Etudes Elémentaires (CEE), au Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) et au Baccalauréat. La remise des prix a eu lieu à la maison des jeunes de Télimélé, en présence de plusieurs personnalités et de nombreux citoyens massivement mobilisés.

Cette année, le prix est dénommé Prix de l’Excellence Amadou Yombo Diallo, fondateur de l’Institut International de Santé de Télimélé pour les nombreux efforts qu’il a fournis dans le domaine de l’éducation dans la préfecture.

Pour cette édition de 2019, les lauréats ont reçu des prix différents : pour les lauréats du CEE (Entrée en 7ème), c’est la somme 400 000 francs guinéens qui a été débloquée pour chacun. Pour le BEPC, les lauréats ont bénéficié de 600 000 GNF, chacun. Quant aux lauréats du Baccalauréat, ils empochent la somme d’un million de francs guinéens, chacun.

Le maire de la commune urbaine, Younoussa Goulgoul Diallo, a remercié la CIDT et les autorités éducatives pour les efforts fournis dans le secteur éducatif. Pour les élèves, le maire a demandé de fournir plus d’efforts pour garder le cap. « Si vous voyez aujourd’hui monsieur le préfet, c’est parce qu’il a accepté de d’étudier. Je vous exhorte à plus de travail. Je remercie tous les sages, les imams. Nous sommes à votre entière disposition », a dit monsieur Diallo.

La Directrice Préfectorale de l’Education de Télimélé, Mariama Ecole Diallo, a remercié la CIDT pour l’initiative qui vise à récompenser les meilleurs élèves de la préfecture. « L’école est la voix la plus sûre pour former utile et responsable. Il faut nécessairement une combinaison entre parents d’élèves, encadreurs de l’éducation et l’État pour une bonne éducation. C’est ce que la CIDT a compris en octroyant des prix d’excellence aux premiers des différents examens nationaux depuis trois ans maintenant. C’est un acte à saluer et pérenniser. Nous encadreurs de l’éducation, mesurons à sa juste valeur la portée de cette initiative. Nous vous disons merci d’avoir placé cette troisième édition sous la présidence d’honneur de monsieur Amadou Yombo Diallo dont l’attachement à sa ville natale à travers les actes posés n’est pas à démonter », a laissé entendre Mariama Ecole Diallo.

Le président de la cellule technique de la CIDT, Boubacar Diallo, est revenu sur les objectifs de la structure. « L’association a pour mission de fédérer toutes les associations de ressortissants de Télimélé de par le monde. Elle a été créée en 2013 en Belgique. Elle a à son actif plusieurs réalisations : la rénovation du lycée Ley-Wendou, le poste de santé de Ningueterè dans Brouwal, le centre de santé de Sinta, la lutte contre le virus Ebola, un tournoi inter sous-préfectoral à Conakry, des formations en technique d’emplois ».

En outre, Boubacar Diallo a expliqué le sens de cette distinction des lauréats aux examens pour la préfecture de Télimélé. « Le prix vise à créer l’émulation entre les élèves et récompenser les meilleurs aux différents examens nationaux à Télimélé et à faire une promotion d’une personne de Télimélé qui œuvre dans le secteur de l’éducation a Télimélé ».

Pour sa part, Mamadou Aliou Diallo, qui a représenté son grand frère Amadou Yombo Diallo à cette cérémonie, a remercié la CIDT pour son initiative qui reconnait les actions de son grand frère sur le terrain. « Mon frère et moi, nous avons commencé à travailler ici depuis 2004. On a construit une école primaire dans un village qu’on appelle Kinsan. En 2016, nous avons creusé un puits et un poste de santé dans le même village. En 2009 aussi, nous avons construit des écoles primaires à Hafia et Thionthian », a rappelé Mamadou Aliou Diallo.

La cérémonie a pris fin par la remise d’un document à la bibliothèque de Télimélé. Un document écrit par un ancien élève du lycée Ley-Wendou.

Depuis Télimélé, Amadou Lama Diallo pour Guineematin.com

Tél : 621686148

Lire

Éducation : la fondation Prosmi récompense les lauréats du dernier BEPC

3 novembre 2019 à 10 10 47 114711

Pour la première édition du projet « Prosmi Récompense », la fondation de la Première Dame de la République de Guinée, Hadja Djénè Kaba Condé, a offert des ordinateurs et des tablettes aux lauréats du BEPC session 2019. Les bénéficiaires sont venus des quatre régions naturelles du pays ainsi que de la zone spéciale de Conakry. La remise de ce don a eu lieu hier, samedi 02 novembre 2019, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Promouvoir l’excellence en récompensant les meilleurs élèves qui vont s’illustrer au Brevet d’Etudes du Premier Cycle est l’objectif de la fondation Prosmi, à travers son projet « Prosmi Récompense ». Pour cette première édition, ils sont au nombre de quinze (15) lauréats venus des quatre régions du pays ainsi que de la zone spéciale de Conakry.

Hadja Djénè Kaba Condé, Première Dame de la République de Guinée

« En ma qualité de présidente de la fondation Prosmi, je voudrais, à travers ce projet dénommé Prosmi Récompense, créer de l’émulation entre les enfants et encourager d’autres à en faire autant. Vous conviendrez avec moi qu’une nation qui se veut émergente doit nécessairement promouvoir l’éducation ; car, tout part de là. Ces lauréats auront comme récompense : des ordinateurs et des tablettes. Ce geste symbolise l’attachement que j’ai pour les enfants », a dit la Première dame de République, Hadja Djènè Kaba Condé.

Nènè Fatou Diallo, secrétaire générale du ministre de l’éducation nationale et de l’Alphabétisation

Représentant le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation à cette cérémonie, Nènè Fatou Diallo, secrétaire générale dudit département, a salué ce geste de la Première Dame à travers sa fondation. « Madame la Première Dame, votre geste, si magnanime fut-il, s’inscrit dans une trajectoire qui est celle du combat que vous et votre cher époux menez ensemble, celui de redonner à l’école guinéenne ses lettres de noblesse. Évidemment, on se posera des questions pour savoir comment y arriver sans l’excellence scolaire ? Et, aujourd’hui, par votre geste, vous êtes en train de raviver cette flamme et de donner encore du sens au combat de notre cher président, le Professeur Alpha Condé. Aujourd’hui, je reste persuadée, au nom de mon ministre, que les heureux récipiendaires qui sont là, comprennent la portée du geste de madame la Première Dame et de sa fondation en ce sens qu’ils devront continuer de porter encore plus haut la flamme de l’excellence scolaire. Nous, ministère de l’éducation, à tous les niveaux, nous ne ménagerons aucun effort pour nous battre dans le combat que vous êtes en train de mener avec votre époux », a-t-elle dit.

Djénabou Barry, lauréate du BEPC

Au nom des heureux bénéficiaires, Djéinabou Barry a remercié la Première Dame pour son geste tout en promettant de continuer à exceller. « Permettez-moi, au nom de mes collègues récipiendaires, de remercier madame la Première Dame pour avoir initié l’organisation de la présente remise de prix aux lauréats du BEPC session 2019. La cérémonie d’aujourd’hui matérialise votre volonté d’encourager les élèves à aller vers l’excellence. Nous vous promettons, quant à nous, d’être le porte-flambeau de l’excellence au niveau de l’école guinéenne au baccalauréat. Nous souhaitons que cet acte de la fondation Prosmi se matérialise pour le bonheur de l’école guinéenne », a dit la jeune élève.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Lire

Coopération militaire : Dr. Mohamed Diané décroche 16 millions de dollars de dons de matériels et équipements

3 novembre 2019 à 9 09 43 114311

Invité par le gouvernement chinois à prendre part aux 7èmes Jeux mondiaux militaires et au 9ème Forum de Beijing pour la Promotion de la sécurité et de la paix en Asie-Pacifique, le ministre guinéen de la Défense, Dr. Mohamed Diané, a eu un entretien fructueux avec son homologue chinois, Wei Fenghe. Au sortir de la rencontre, de larges sourires. Et pour cause…

En faisant le déplacement de Beijing, le ministre d’Etat chargé de la Défense nationale a obtenu le gros lot en signant des accords de dons d’un montant total de 16 millions de dollars destinés à l’équipement des Forces armées guinéennes. Alors qu’il n’était prévu au prenable que la moitié de cette somme, Dr. Mohamed Diané a réussi à convaincre la partie chinoise de doubler son offre au profit de l’armée guinéenne. Ce qu’a accepté bien volontiers Wei Fenghe qui n’a pas tari d’éloges à l’endroit des autorités guinéennes. La Chine continuera a soutenir le gouvernement guinéen dans son vaste programme de réforme du secteur de la Défense a notamment indiqué le ministre de la Défense chinois.

En réponse Dr. Mohamed Diané a tout d’abord remercier les autorités chinoises au plus haut niveau pour ce geste avant de transmettre le message du président de la république Alpha Condé au gouvernement et au peuple chinois.

« Je voudrais surtout me faire un agréable devoir, celui de vous demander de transmettre à Son Excellence Monsieur XI Jinping, Président de la République Populaire de Chine, les chaleureuses salutations de son ami, Son Excellence Pr Alpha Condé, Président de la République de Guinée et Chef des Armées, ainsi que ses félicitations appuyées pour la brillante célébration du 70 ème anniversaire de la République Populaire de Chine, pour la réussite des 7èmes Jeux mondiaux militaires et du 9ème Forum de Beijing pour la Promotion de la sécurité et de la paix en Asie Pacifique ».

S’adressant au ministre Wei Fenghe, Dr. Mohamed Diané a rappelé que la coopération sino-guinéenne remonte au lendemain de l’indépendance de la Guinée, en 1958. Depuis cette date, la Chine coopère avec la Guinée dans tous les domaines. Une coopération qui s’est enrichie depuis l’élection du Pr. Alpha Condé à la magistrature suprême.

Dr. Diané a mentionné que dans le cadre de la coopération militaire, la Chine a été l’un des tous premiers pays à répondre favorablement à l’appel du dirigeant guinéen suite à l’attaque terroriste contre le bataillon Gangan en février 2016 au Mali.

« On ne le dira jamais assez, plusieurs dizaines de militaires guinéens suivent chaque année des formations en Chine. Cette aide du gouvernement et du peuple chinois nous va droit au cœur et occupe une place importante dans la mise œuvre de la Réforme du Secteur de Sécurité et renforce sans nul doute les liens d’amitié et de coopération entre nos deux pays », a tenu à magnifier le ministre guinéen de la Défense.

A rappeler que la Chine avait également récemment contribué de façon significative à l’équipement du bataillon du génie militaire.

Et puisqu’il n’y a jamais deux sans trois… c’est un exemple de coopération à encourager !

Transmis par le Ministère de la Défense nationale

Lire