Mouddatou Diallo

Âgée de 20 ans et originaire de la préfecture de Télimélé, Mouddatou Diallo est une jeune élève qui a été contrainte d’abandonner l’école en classe de terminale. Et, pour cause, elle souffre d’une « Sinusite grave » depuis 2018 (année à laquelle elle devait faire le baccalauréat). Et, cette maladie lui inflige aujourd’hui de terribles maux de tête qui l’empêchent quasiment de dormir la nuit. Egalement, cette maladie lui a causé des plaies (dans les narines et à la bouche) qui lui infligent des douleurs atroces. Et, aujourd’hui, dépourvue de moyens financiers, Mouddatou Diallo tend la main aux personnes de bonne volonté pour l’aider à traiter cette maladie.

Actuellement, la jeune fille vit avec sa mère à Kamsar, une sous-préfecture qui relève de la préfecture de Boké. Mais, elle a attrapé la sinusite à Télimélé où elle faisait ses études. Elle faisait la terminale (option sciences mathématiques) quand elle a constaté les premiers symptômes.

Mouddatou Diallo

« Cette maladie a commencé en 2018 lorsque je faisais la terminale. C’est à partir de là que j’ai commencé à ressentir des douleurs au niveau de la tête. J’ai été à l’hôpital de Télimélé avant que la maladie ne devienne grave. Mais, les médecins n’ont rien dit de précis. Cependant, les gens disaient que c’est la sinusite. C’est la tête qui me faisait mal au début et j’étais chaque fois enrhumé. Actuellement il y a des graves blessures dans mes narines, la bouche et au niveau de mes lèvres », a expliqué Mouddatou Diallo dans un entretien accordé à Guineematin.com en début de cette semaine.

La jeune fille traine cette maladie depuis trois (3) ans maintenant. Elle l’empêche de faire quoique ce soit actuellement. Et, jusque-là impuissante face à ce mal qui la ronge, Mouddatou Diallo voit ses rêves de devenir ‘’Comptable’’ ou ‘’Ingénieure en informatique’’ s’évaporer chaque jour. C’est pourquoi elle implore aujourd’hui l’aide des personnes de bonne volonté pour traiter cette capricieuse sinusite avant que tout son avenir ne s’écroule définitivement.

Mouddatou Diallo

« Ça a commencé en 2018 quand je me préparais pour le Bac. C’est à cause de cette maladie que je n’ai pas pu faire le Bac. Parce que la plaie était dans mes narines et au niveau de ma bouche et ça me faisait très mal. Actuellement, je n’arrive pas à dormir, surtout la nuit.

A Télimélé, le médecin m’avait suggéré de partir à Conakry, en disant que c’est là-bas que je pourrais trouver le médicament. Mais, on n’a pas pu effectuer le déplacement par manque de moyen financier. Donc, je suis revenue à Kamsar, auprès de ma maman, où je vis actuellement. Je demande à toutes les personnes de bonne volonté, aux agents de l’Etat, aux ONGs et autres de m’aider à me faire soigner et sauver ma vie », a notamment demandé Mouddatou Diallo, qui caresse le rêve de devenir Ingénieure en Informatique ».

Mouddatou Diallo

Pour toute personne ou organisation qui souhaiterait apporter de l’assistance à Mouddatou Diallo, prière de contacter les numéros suivants : +224 624 96 94 00 ou +224 622 28 41 58.

Mohamed Guéasso DORE pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin