Jeux paralympiques de Tokyo : l’Athlète handisport Bacou Dambakaté va mouiller le maillot pour la Guinée

Demi-finaliste en individuel aux championnats du monde de 2013, médaillé d’argent aux championnats d’Europe en 2014 et médaillé d’or du 100m au Meeting international de Montgeron en 2016, l’international franco-guineen, Bacou Dambakaté, a plus de 15 années d’athlétisme derrière lui. Ce déficient visuel est aujourd’hui âgé de 31 ans et est spécialiste des épreuves de sprint (60m, 100m, 200m, relai 4x100m et du saut en longueur. Il est qualifié pour les jeux paralympiques de Tokyo (prévus du 24 août au 5 septembre prochain) où il va mouiller le maillot pour la première fois sous le tricolore guinéen.

C’est après avoir longtemps sué pour la France (le pays qui l’a accueilli depuis qu’il a 7 ans), Bacou Dambakaté décide désormais de mouiller le maillot pour la Guinée (la terre qui l’a vu naître et bercé son enfance). Cet athlète malvoyant, originaire de Sangarédi (dans la région de la Basse Guinée), a rejoint l’équipe nationale de Guinée d’athlétisme paralympique et compte briller de mille feux aux prochains jeux paralympiques de Tokyo pour faire honneur à la terre de ses ancêtres.

« En janvier 2020, j’ai décidé d’écrire une nouvelle page de ma carrière sportive. En effet, j’ai décidé de rejoindre l’équipe nationale de Guinée d’Athlétisme Paralympique… J’espère contribuer au rayonnement du sport guinéen dans le monde comme je l’ai fait en équipe de France. Mais, j’espère surtout faire changer les regards sur le handicap. Je suis qualifié pour les Jeux Paralympiques de Tokyo. C’est la première fois de ma carrière que je participerai aux Jeux et je ferai le maximum pour honorer ma nouvelle équipe, la Guinée », a dit Bacou Dambakaté dans un entretien accordé à Guineematin.com le weekend dernier.

En effet, ce jeune franco-guinéen est un athlète très riche en expérience. Il a été inscrit 10 années de suite sur la liste ministérielle des sports de haut niveau français et a pris part à plusieurs rendez-vous paralympiques en France et à l’international. Il a intégré l’équipe de France Espoir en 2006, puis l’équipe de France Elite en 2009. Et, pour sa première sélection avec les Séniors au cours des championnats d’Europe 2009 en Grèce, Bacou Dambakaté a obtenu une médaille de bronze sur le ‘’relai 4×100 mètres’’.

Egalement, au cours de son parcours sous le drapeau français, cet athlète malvoyant a participé à deux championnats d’Europe, un championnat du monde et aux jeux de la Francophonie. Il a aussi plusieurs podiums aux championnats de France et Meetings internationaux. D’ailleurs, il a été champion de France des clubs avec l’Avia club Issy.

En outre, Bacou Dambakaté a été finaliste sur le 60 mètres aux championnats de France (Nantes 2019 et Aubière 2018), médaillé de Bronze sur le 100 mètres aux championnats de France (Belfort 2018), médaillé de Bronze sur le 100 mètres aux championnats de France (Paris 2016), médaillé d’argent sur le 60 mètres aux championnats de France (FFA 2011), vice-champion de France Espoir du 100 mètres (Chalon 2008), etc. Autant dire qu’avec ce jeune athlète professionnel au riche palmarès, la Guinée est bien partie pour les jeux paralympiques de Tokyo.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS