Lamarana Sadio Diallo, DG de la SECAFI

Au cours de leur rencontre, ce samedi 18 septembre 2021, avec le colonel Mamady Doumbouya, les patrons des institutions de microfinance de Guinée ont pris l’engagement de financer l’économie guinéenne pour permettre la réduction de la pauvreté. C’est ce qu’a fait savoir le directeur général de la SECAFI, qui s’est exprimé au micro d’un journaliste de Guineematin.com, au sortir de la rencontre. Lamarana Sadio Diallo a indiqué qu’ils ont demandé aussi aux autorités de leur offrir un environnement serein et de faire en sorte que la justice guinéenne soit à la hauteur de sa mission.

« On a eu des échanges très importants avec le président. Il nous a expliqué la vision du CNRD par rapport à cette transition et nous aussi, responsables du secteur financier de Guinée, nous l’avons assuré tout le soutien du secteur financier guinéen pour la réussite de la transition, mais aussi la réussite de la Guinée après cette transition. Et comme on est des structures financières, on s’est engagés à financer l’économie guinéenne pour permettre la réduction de la pauvreté. 

Nous attendons de la part du CNRD un soutien pour que nous puissions évoluer dans un environnement serein. On a beaucoup insisté sur l’affaire de la justice. Le bon fonctionnement de la justice conditionne les activités économiques. Si la justice ne fonctionne pas bien, les gens n’auront pas le courage d’investir et cela sera un frein. Comme ils ont dit que la justice sera leur boussole, il faudra que cette justice soit à la hauteur de la population guinéenne », a dit M. Diallo.

Par ailleurs, le colonel Mamady Doumbouya, président du comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD), a demandé aux responsables du secteur financier guinéen de préparer un mémorandum contenant des propositions allant dans le sens de la conduite de la transition, mais aussi de l’accroissement de leur rôle dans le développement économique du pays.

Mamadou Yaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin