C’est un engagement ferme qu’a pris le président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA). Chérif Mohamed Abdallah a promis que son organisation va soutenir et accompagner le CNRD pour la réussite de la transition, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

Quelques jours après son retour d’exil, Chérif Mohamed Abdallah, président du groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA), a animé une conférence de presse hier, samedi 18 septembre 2021, à Conakry. Il a commencé par expliquer les raisons de la hausse des prix, dénonçant les maux dont souffrent les commerçants guinéens.

Chérif Abdallah, président du GOHA

« Si vous voyez que les choses coûtent actuellement cher en Guinée, c’est parce que le carburant a augmenté, la douane et les impôts ont été augmentés de façon fantaisiste. Les nouvelles autorités doivent revoir tout ça et essayer de soulager la population. Les commerçants et opérateurs économiques ont été victimes de tous les maux ces dernières années : les frontières ont été fermées, ils ont été victimes de  harcèlement, de marché de gré à gré et de concurrence déloyale », a-t-il déploré.

Personnellement, le président du GOHA a dû aller en exil au Sénégal, en raison de son engagement dans la lutte contre le troisième mandat du président Alpha Condé. C’est pourquoi, il salue le renversement de l’ancien chef d’Etat, qu’il ne voit pas comme un coup d’Etat, mais plutôt comme une délivrance pour les Guinéens. Il annonce que son organisation va soutenir la junte au pouvoir jusqu’à la fin de la transition.

« Moi, je ne vais pas condamner ce coup d’Etat, c’est plutôt un coup de paix, parce que les Guinéens étaient fatigués. En tant que dirigeant d’une grande organisation des opérateurs économiques, nous étions en exil en dehors de la Guinée pour des raisons de sécurité. Donc, franchement, ça c’est un véritable coup de paix, et nous allons soutenir notre armée, nous allons être avec eux jusqu’à la fin de la transition dans la paix », a annoncé l’opérateur économique.

C’est pour matérialiser cette promesse justement qu’il demande aux commerçants de consentir des efforts pour baisser les prix des denrées de première nécessité. « Malgré les difficultés, malgré l’augmentation du prix du carburant, malgré l’augmentation des taxes douanières de façon fantaisiste, j’ai demandé aux opérateurs économiques de faire des sacrifices pour accompagner les militaires pour que la transition se passe dans la paix et dans l’unité. 

Pour cela, nous allons dialoguer sérieusement avec les militaires. Je vais les informer qu’il y a des milliers et des milliers d’opérateurs économiques ressortissants guinéens au niveau de la diaspora. Et ceux-ci sont là, la plupart sont dans notre organisation, le GOHA. Et ils peuvent faire carrément notre affaire dans notre pays. Donc, je vais les inviter à travailler avec les nouvelles autorités. Nous allons discuter avec le colonel Mamady Doumbouya et son équipe pour mettre les choses en place pour pouvoir travailler et apaiser tout », a dit Chérif Mohamed Abdallah.

Saïdou Hady et Mariame Diallo pour Guineematin.com 

Tel : 620 589 527/664 413 227

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin