Engagée dans l’amélioration constante de ses performances, la Loterie Nationale de Guinée (LONAGUI) cherche à obtenir la certification ISO 9001 version 2015. Elle a lancé officiellement son programme de certification à cette norme au cours d’une cérémonie organisée ce vendredi, 4 juin 2021, à Conakry. Présidée par la directrice générale de la LONAGUI, la cérémonie a connu la présence de plusieurs personnalités, notamment le président du Conseil d’administration de l’entreprise et le chef de cabinet du ministère de l’Economie et des Finances, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Selon Madame Aminata Sylla, directrice générale de la Loterie Nationale de Guinée, ce nouveau programme de certification revêt une grande importance. Il permettra notamment à la LONAGUI de se démarquer et de faire mieux que la plupart des entreprises guinéennes.

Madame Aminata Sylla, Directrice Générale de la LONAGUI

« Dans un environnement économique de plus en plus exigeant, marqué notamment par une concurrence féroce, la recherche de la qualité est un impératif pour toute entreprise qui veut assurer sa survie et surtout rassurer quant à sa capacité à progresser et à s’épanouir. La certification est un gage de sérieux et de mise en application des bonnes pratiques. Grâce à la certification, la LONAGUI pourra, on le croit fermement, se démarquer pour faire mieux que la plupart des entreprises guinéennes ou tout au moins intégrer durablement le cercle restreint des meilleures d’entre elles. La conformité à la norme ISO 9001 fournit la preuve de l’efficacité du fonctionnement interne de l’entreprise et peut se traduire par la fidélisation et l’élargissement de la base client de cette dernière », a-t-elle expliqué.

Dans la mise en œuvre de ce programme de certification, la LONAGUI travaille avec le cabinet ISC. Le manager général de ce cabinet trouve cette démarche salutaire et très importante. Yoga Félicien promet de travailler sans complaisance et avec efficacité pour l’atteinte de l’objectif visé.

« Nous serons sans complaisance, avec beaucoup d’efficacité mais avec beaucoup de courtoisie. Nous venons de franchir une étape, celle de l’élaboration de la documentation. Et nous allons commencer bientôt une seconde étape, c’est-à-dire la mise en œuvre de toute sous-traitance. J’invite tous les acteurs à ne pas se défaire de cette documentation. C’est-à-dire que désormais, dans notre fonctionnement, dans la réalisation de nos activités, une seule question est primordiale : qu’est-ce que la qualité nous demande de faire ? Voilà ce qu’on va faire pour que dans quelques mois, nous arrivions à notre satisfaction », a dit M. Yoga Félicien.

Présent à cette cérémonie, le chef de cabinet du ministère de l’Economie et des Finances a salué aussi cette démarche. Au nom de son ministre, il a félicité et encouragé la direction générale de la LONAGUI pour l’efficacité de son travail. « Aujourd’hui, la direction de la LONAGUI et le personnel méritent toutes les félicitations et tous les encouragements de monsieur le ministre. Parce qu’il y a belle lurette que ces problèmes de certification ISO ont commencé, mais très peu d’entreprises guinéennes ont accepté de s’y soumettre.

Donc quand une entreprise publique de ce genre accepte d’aller vers cette sommité, nous ne pouvons que l’encourager et en même temps lui souhaiter courage. Nous pensons et nous avons la conviction que l’équipe qui est en place saura relever les défis. Nous savons que la LONAGUI est en train d’atteindre les objectifs qui lui sont confiés. Donc au nom de monsieur le ministre, nous félicitons, nous remercions et encourageons la direction et le personnel de la LONAGUI à aller plus haut », a dit Mamady Kaba.

Ibrahima Kalil Konaté, Président du Conseil d’Administration de la LONAGUI

Depuis l’arrivée de l’actuelle équipe dirigeante de la Loterie Nationale de Guinée, l’entreprise étatique a réalisé des performances très remarquables. Selon le président de son Conseil d’administration, Ibrahima Kalil Konaté, jusqu’en 2019, la LONAGUI versait un montant supérieur ou égal à 2 milliards de francs guinéens par an au trésor public. Mais l’année dernière, avec la reprise en main de PMU Guinée, elle a élevé ce montant à 45 milliards de francs guinéens.

Mohamed Guéasso DORE pour Guineematin.com

Tel: +224 622 07 93 59

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin