A la faveur d’une cérémonie organisée le samedi dernier, 10 juillet 2021, dans les locaux de la sous-préfecture de Linsan, la délégation spéciale de cette commune rurale a été installée par le préfet de Kindia, N’fansoumane Touré. Cette équipe de onze membres, dirigée par Elhadj Baba Adama Diallo, est chargée de conduire les destinées de cette collectivité décentralisée jusqu’aux prochaines élections communales et communautaires en Guinée. Sa mise en place fait suite à un arrêté du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation portant composition de la délégation spéciale de Linsan, a appris Guineematin.com à travers un de ses correspondants dans la région de Kindia.

C’est sous une ambiance festive que l’autorité préfectorale de Kindia a procédé à l’installation de la délégation spéciale de la commune rurale de Linsan. C’était en présence de plusieurs cadres régionaux et préfectoraux de Kindia, de la ligue islamique et de plusieurs invités dont des fils ressortissants de Linsan. Et, dans une brève allocution, le préfet N’fansoumane Touré a présenté les onze membres de cette délégation spéciale avant de procéder à son installation sous les regards admiratifs et les applaudissements des citoyens qui ont pris part à cette rencontre qui sera à jamais gravée dans les annales de l’histoire contemporaine de Linsan.

N’fansoumane Touré, préfet de Kindia

« C’est une longue lutte qui a été menée par les paisibles populations de Linsan dans son entièreté notamment Kinsan et Sannoun qui se sont donnés les mains avec l’appui des résidents ; mais aussi, la contribution non négligeable des ressortissants pour que le district de Linsan soit érigé en sous-préfecture. L’acte a été pris par le président de la république depuis le 02 juin 2017. Mais, vous savez, dans le cadre de la politique du développement, il y a toujours la cohabitation entre le pouvoir nommé et le pouvoir élu. Donc, le district a été érigé en sous-préfecture, mais ce qui est du domaine de la loi, ce qu’à travers le parlement ce que l’assemblée nationale vote une loi qui érige une sous-préfecture en commune, donc en collectivité décentralisée. C’est ce qui a été fait en 2021 à travers le décret promulguant cette loi par le président de la république. Mais, vous savez, quand on parle des collectivités décentralisées, le pouvoir il est élu, ce n’est pas un pouvoir nommé. Il y a des dispositions spéciales qui peuvent être prises par l’Etat, à travers le ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation, qui met en place les délégations spéciales pour que les affaires courantes puissent être dégagées jusqu’aux nouvelles élections. C’est cette cérémonie qui nous a regroupées aujourd’hui. Donc, la commune rurale de Linsan, tout le monde s’est donné rendez-vous pour la mise en place de la délégation spéciale dont l’arrêté a été fait par le ministre de l’administration et de la décentralisation. Ils sont au nombre de 11 », a déclaré le préfet N’fansoumane Touré.

Présent à cette rencontre, Mamadouba Sylla, le secrétaire général du ministère du budget et fils ressortissant de Linsan a exprimé sa satisfaction de voir le « consensus » qui se dégage autour de cette équipe communale. Il a ensuite décrit cet événement comme « un jour de réconciliation des populations » de Linsan, avant d’inviter chacun à œuvrer pour faire de cette commune rurale un « havre de paix » où chaque citoyen peut s’y reconnaître et s’épanouir.

Mamadouba Sylla, secrétaire général au ministère de budget et fils ressortissant de Linsan

« Je suis étreint par l’émotion de voir notre collectivité érigée en CR (commune rurale). Cela est le fruit d’une mûre réflexion et d’un consensus issu de l’entente entre les fils et surtout la volonté politique de son excellence monsieur le président de la république, sous l’impulsion des autorités à la base. Nous sommes vraiment très satisfaits. Aujourd’hui c’est un jour historique pour Linsan, un jour glorieux pour les populations de Linsan et un jour de réconciliation pour tous les citoyens de Linsan. Le message est clair, aujourd’hui c’est de dire aux populations de Linsan que les efforts fournis sont reconnus par le gouvernement ; et, le président Alpha Condé compte sur eux et qu’ils doivent se donner les mains pour se battre pour le développement de la localité. Faire rayonner la paix, faire de Linsan un havre de paix » a dit Mamadouba Sylla.

Très heureux d’avoir pris les commandes de cette très jeune commune rurale, Elhadj Baba Adama Diallo, le président de la délégation spéciale de Linsan, a tendu une main fraternelle à tous les fils et filles de Linsan pour « un développement durable » de leur localité.

Elhadj Baba Adama Diallo, président de la délégation spéciale de Linsan

« La joie est très immense pour nous, parce que ce que nous cherchions depuis plus de 50 ans, c’est aujourd’hui que nous l’obtenons par la grâce de Dieu. Je tends la main à tout un chacun pour venir travailler notre commune rurale pour un développement durable. Je demande également à ceux qui sont frustrés de venir travailler avec moi. Aujourd’hui, c’est moi, demain pourra être eux », a déclaré Elhadj Baba Adama Diallo.

De retour de Linsan, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tel : 628516796

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin