Les éboulements dans les mines d’or continuent d’endeuiller des familles dans la préfecture de Siguiri. Deux personnes ont péri, deux autres ont été blessées dans une mine d’or appelée Farani, dans le district de Séouro, relevant de la sous-préfecture de Niankasso. Les faits, qui se sont produits le mercredi dernier, 1er mai 2019, ont également fait des portés disparus, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Malgré les mises en garde, les sensibilisations et autres mesures de sécurité, les éboulements continuent malheureusement à coûter des vies dans les commune rurales relevant de la préfecture de Siguiri. Le dernier en date s’est produit dans le district de Séouro, à Niankasso.

Selon nos informations, deux personnes ont perdu la vie : Saran Adama Keïta et une autre personne non identifiée. Deux autres personnes ont été grièvement blessées. Des portés disparus ont été également enregistrés.

Joint au téléphone, Issa Savané, un témoin de la scène a raconté ce qui s’est passé. « L’éboulement s’est produit le mercredi aux environs de 18 heures. Deux jeunes étaient dans le trou au moment des faits. Il y avait aussi des jeunes qui étaient arrêtés sur les bordures du trou. Ceux-ci sont tombés dedans. Après la fouille, nous avons retrouvé quatre (4) personnes : deux corps sans vie et deux blessés », a expliqué Issa Savané.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin