La question du troisième mandat pour le président Alpha Condé continue de diviser les guinéens. Après les récentes scènes violences enregistrées à Kankan, c’est autour de la ville de Kouroussa d’être secoué. Selon nos informations, des partisans du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont été agressés ce vendredi 03 mai 2019, dans la commune urbaine, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’appel à l’affrontement lancé par le président Alpha Condé à ses militants continue de faire tâche d’huile. Après Kankan, c’est la ville de Kouroussa qui a connu des soubresauts ce vendredi. Selon nos informations, des partisans du FND ont été pris à partie par des jeunes du RPG, le parti au pouvoir.

Joint au téléphone, Ibrahima Kalil Kéita, membre du FNDC et fédéral de l’UFDG, est revenu ce qui s’est passé. « Je suis en brousse comme ça (13h 08 mn). J’ai été agressé par des jeunes du RPG. On avait adressé une correspondance aux autorités, une lettre d’information dans le but de manifester contre le 3ème mandat aujourd’hui. Mais, les autorités n’ont pas accepté. Donc, au lieu d’aller faire notre manifestation sur un lieu public, on avait décidé de se retrouver dans un cadre privé. C’est en allant à cette rencontre que j’ai été agressé par des jeunes du RPG », a-t-il dit.

Parlant du bilan, Ibrahima Kalil Kéita a confié à notre reporter que sa voiture a été détruite lors de cette agression. « Ils ont cassé ma voiture et m’ont blessé avec un caillou au visage. Je ne sais pas où sont les autres membres du FNDC : PEDN, PADES… ».

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin