Poursuivi pour vol d’un téléphone, Mohamed Youssouf Komara a comparu ce jeudi, 16 mai 2019, devant le tribunal correctionnel de Dixinn, délocalisé à la mairie de Ratoma. A l’issue des débats, le tribunal l’a condamné à une peine de 16 jours d’emprisonnement, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Il y a de cela deux mois depuis que Mohamed Youssouf Komara est détenu à la maison centrale de Conakry. Il a été arrêté suite à une plainte de Siba Emil Kalivogui qui l’accuse de soustraction frauduleuse de son téléphone à Kipé. A la barre, le prévenu a plaidé non coupable, assurant qu’il n’a ni volé ni tenté de voler le téléphone du plaignant.

« Je suis victime d’accusations sans fondement, je n’ai jamais volé et je n’ai même pas eu l’intention de voler. Ce sont des ennemis à moi qui m’ont mis dans cette salle situation. Je vous prie de me libérer pour que je puisse rejoindre ma famille », a déclaré Mohamed Youssouf Komara.

Mais, le ministère public a rappelé que le prévenu a reconnu les faits qui lui sont reprochés au cours de l’enquête préliminaire. Le procureur a estimé que Youssouf Komara est effectivement coupable du vol du téléphone de Siba Emil Kalivogui. C’est pourquoi, il a demandé au tribunal de le condamner à 3 mois de prison.

Apres avoir écouté les deux parties, le tribunal a reconnu le prévenu coupable des faits qui lui sont reprochés et l’a condamné à 16 jours d’emprisonnement. Une peine satisfaisante pour Mohamed Youssouf Komara qui a déjà passé deux mois en détention. Il a immédiatement ôté la tenue de prisonnier et a porté d’autres habits pour rentrer chez lui.

A noter que ce procès s’est tenu en l’absence de la partie civile et sans avocat de la défense.

Amadou Oury Touré pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin