Colonel Moussa Thiégboro Camara

Le procès qui oppose Akoye Onivogui, Kofi Richard Kouassi et cinq autres employés de la société de vente directe QNET au Colonel Moussa Thiégboro Camara, a été renvoyé au 27 juin prochain. Le colonel, poursuivi pour des faits de vol, dénonciations calomnieuses, abus d’autorité, défaillance du requis, atteinte au secret, défaut de répondre à une réquisition, n’a pas mâché ses mots à l’endroit de la société QNET, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Depuis plus d’une année, la société QNET est aux prises avec les services du Colonel Moussa Thiégboro Camara, responsable du Secrétariat à la Présidence chargé des Services Spéciaux, de la lutte contre la Drogue et les Crimes organisés. Nombre d’opérateurs de cette entreprise avaient été arrêtés, suite à de nombreuses plaintes de citoyens qui accusaient QNET d’escroquerie.

A la fin de l’audience de ce jeudi 23 mai 2019, le Colonel Thiégboro a eu des mots très durs à l’endroit de la société QNET. « Nous sommes dans un Etat de Droit, on s’en remet à la justice. C’est pourquoi je suis là ce matin, sinon je suis plus qu’écœuré que ceux-là que moi j’avais arrêté, avec des preuves, qui ont été inculpés, ce sont eux qui ont été libérés trois jours après. Je ne sais pas pour quel motif et c’est eux qui se sont organisés pour me prendre en otage dans une citation qu’ils viennent déposer ici. On ne peut pas mettre les gens devant les faits, avec des preuves tangibles, et qu’ils soient libérés trois jours après, pour se constituer en victimes.

Nous sommes dans un Etat de Droit, la loi voudrait qu’en tant que républicain, lorsqu’on t’appelle, quelque soit les circonstances, que tu te présentes. Aujourd’hui, ils ont malheureusement renvoyé le dossier. Je voulais que les débats de fond soient engagés parce que je suis venu armé de preuves jusqu’aux dents. Mais, même si je suis à N’Zoo, si la justice guinéenne a besoin de moi, en tant que justiciable, en tant que républicain, je mets mon galon et ma fonction de côté, je viens répondre à la justice guinéenne pour clarifier l’opinion nationale et internationale que Qnet reste et demeure une société arnaqueuse », maintient le colonel Thiégboro.

Après avoir donné la parole à l’officier de gendarmerie, notre reporter a cherché à recueillir la réaction des responsables et employés de QNET. Malheureusement, ils avaient quitté le tribunal de Dixinn.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Tél : 224623532504

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin