Après le CEE et le BEPC, le baccalauréat unique va démarrer le lundi, 15 juillet 2019, en Guinée. A Labé, les autorités éducatives se disent tout à fait prêtes pour cet autre examen national, rapporte un correspondant de Guineematin.com sur place.

Malick Sall

Selon l’inspection régionale de l’éducation de Labé, ce sont en tout 2.629 candidats qui doivent affronter les épreuves du baccalauréat unique, session 2019, dans la région administrative de Labé. « Au niveau de la région administrative de Labé, qui regroupe 5 DPE, nous avons : en sciences expérimentales, un total de 589 candidats inscrits dans la région dont 266 filles.

En sciences mathématiques, nous avons 917 candidats inscrits dont 337 filles. En sciences sociales, il y a 1098 dont 386 filles. En sciences sociales franco-arabe, nous avons 25 candidats inscrits dont 4 filles. Soit un total de 2629 candidats dont 993 filles », a expliqué Malick Sall, chargé des transferts à l’inspection régionale de l’éducation de Labé.

Ce responsable éducatif assure qu’à l’heure, tout est mis en place pour que cet autre examen national se passe dans des bonnes conditions. « Il y a eu des dispositions qui ont été prises en amont pour non seulement éviter la fraude dans les salles, mais aussi la fuite des sujets. On a sillonné tous les centres et on a constaté qu’ils sont aménagés. Et là où il y avait des manquements, on a donné des instructions pour les corriger. A l’heure actuelle, tout a été corrigé, tout est mis en place. Et on espère que le baccalauréat se passera dans des bonnes conditions », a-t-il dit.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin