commissariat urbain de police de Sonfonia Gare

Le corps sans vie d’un nouveau-né de deux (02) semaines, de sexe féminin, a été retrouvé devant une concession au quartier Sonfonia Gare, dans la commune de Ratoma. C’est un jeune étudiant, du nom d’Ibrahima Mara, qui a fait la découverte dans la nuit du mardi, 16 juillet 2019, aux environs de 23 heures, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon nos informations, le jeune étudiant a découvert nuitamment le corps du bébé devant sa concession. Il aurait été amené là par les eaux de ruissellement, consécutives aux fortes pluies qui se sont abattues sur la capitale guinéenne ces derniers jours.

Interrogé par note reporter, le capitaine Samoura du commissariat de police de Sonfonia, a expliqué les circonstances dans lesquelles cette découverte a eu lieu. « C’est dans les environs de 23 heures que nous avons reçu un étudiant répondant au nom d’Ibrahima Mara. Il avait un bébé sans vie. Il nous a fait comprendre qu’ils ont trouvé le bébé devant leur concession, emporté par les eaux de ruissellement. Du coup, il a alerté l’un des voisins. Ils se sont dirigés vers le chef du quartier. Ensuite, ils sont venus ici. Et nous, à notre tour, on a mis le bébé à la disposition des autorités de Sonfonia. Les pieds du bébé étaient attachés avec une corde noire. Un bébé de sexe féminin. On ne peut pas croire que c’est l’inondation qui l’a tué. Son corps était déjà dans un plastique et les pieds attachés », a expliqué l’officier de police.

Les services de sécurité et les responsables du quartier ont ordonné l’enterrement du bébé dont les parents biologiques n’avaient pas été retrouvés. Selon nos informations, les enquêtes sont ouvertes pour élucider cette affaire.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin