Les sages de l’Union du Mandingue ont reçu la visite du collectif des femmes du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) ce mercredi, 28 Août 2019. La démarche visait à échanger avec les sages sur le projet de nouvelle Constitution destiné à maintenir Alpha Condé au pouvoir au-delà de son mandat constitutionnel. La rencontre s’est tenue au domicile du Sotikèmo à l’aéroport, dans la commune de Matoto, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Après avoir rencontré la coordination Haali Poular le lundi, le collectif des femmes du FNDC a conféré avec l’Union du Mandingue ce mercredi. Lors de cette rencontre, ces femmes ont attiré l’attention des sages de l’Union du Mandingue sur la volonté du président Alpha Condé de briguer un 3ème mandat à la tête de la Guinée. La délégation leur a également demandé de faire passer le message au président de la République sur le respect de la Constitution qui ne lui accorde que deux mandats non renouvelables.

Madame Aïcha Barry, porte parole des femmes du FNDC

Selon madame Aicha Barry, porte-parole de ces femmes, « nous nous battons actuellement pour défendre ce qui nous appartient, le respect de la Constitution. Ce qu’on a demandé aux sages, c’est de faire passer le message au président de la République et à son entourage. Qu’il sache qu’il a juré deux fois sur cette Constitution. Il a juré qu’il va respecter et faire respecter les lois de la Constitution. Nous leur avons dit de dire au professeur Alpha Condé de respecter sa parole d’honneur, de rappeler au professeur Alpha Condé qu’il a été un opposant historique, de ne pas oublier cela, de dire au professeur Alpha Condé de se souvenir du jour où il a prêté serment ».

Par ailleurs, la porte-parole des femmes du FNDC a dit le souhait de nombreux guinéens de voir un ancien président de la République.« Dans notre Constitution, il est dit que la Guinée n’est pas un royaume, la Guinée est une République laïque et lorsqu’on mettait toutes ces dispositions en place, il y avait toutes les confessions religieuses, y compris ces sages-là qui étaient présents. On leur a demandé de dire à Alpha Condé qu’aucun président Africain ne doit durer maintenant au pouvoir. Nous en Guinée ici, on n’a jamais vu un ancien président vivant. Vraiment, nous souhaitons que le Président Alpha Condé soit le premier ancien président vivant en Guinée. Les sages sont nos messagers. Donc, on espère que le message sera entendu », a lancé Aicha Barry.

Elhadj Morlaye Doumbouya, sages de l’Union du Mandingue

En réponse, les sages de l’Union du Mandingue, par la voix d’Elhadj Morlaye Doumbouya, ont remercié les femmes avant de leur donner une date ultérieure pour se prononcer sur la question. « Nous vous remercions de votre venue. On vous a écouté et compris le message ; mais, on ne peut pas vous donner de réponse dans l’immédiat, parce que nous, nous sommes bien structurés. Nous allons nous concerter et vous donner la réponse le samedi prochain, si Dieu le veut bien ».

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 623 532 504

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin