Mohamed Bilal Bah, étudiant guinéen détenu au Caire (Egypte)

Contrairement à ce qui a été dit par la famille de Mohamed Bilal Bah, étudiant guinéen en Egypte, on apprend que notre compatriote n’a pas été kidnappé par des inconnus. Il a plutôt été arrêté par des agents de la sécurité d’Etat égyptienne pour des fins d’enquête. C’est l’ambassadeur de Guinée en Egypte qui donné l’information à la rédaction de Guineematin.com ce lundi, 23 septembre 2019.

Selon Soriba Camara, c’est effectivement le 10 septembre 2019 que Mohamed Bilal Bah a été arrêté. « Le 11 septembre, nous avons été informés par le président du bureau des étudiants guinéens en Egypte. Immédiatement, nous avons commencé nos recherches. Nous avons pris des contacts avec tous les niveaux qu’il faut, c’est-à-dire au niveau de la sécurité d’Etat et au niveau de la section consulaire du ministère des affaires étrangères d’Egypte », a-t-il indiqué.

Après toutes les démarches, ajoute l’ambassadeur de Guinée en Egypte, « il s’est avéré que notre frère n’a pas été enlevé par des inconnus, il n’a pas été kidnappé. Il a été arrêté à son domicile par des agents de la sécurité d’Etat. Lorsqu’il a été arrêté, les agents lui ont demandé de prendre son téléphone portable et son ordinateur. Et, il n’est pas le seul à avoir été arrêté, il a été arrêté en même temps qu’un de ses voisins qui est comorien. Je suis tous les jours avec l’ambassadeur des Comores. Nous échangeons, nous conjuguons nos efforts », soutient le diplomate guinéen.

Monsieur Camara souligne que l’ambassade a tenté d’en savoir un peu plus auprès des autorités guinéennes sur cette affaire. « Nous avons dépêché une délégation composée de représentants de l’ambassade, de représentants du conseil des guinéens d’Egypte et de représentants du bureau des étudiants guinéens en Egypte. Ces gens-là sont allés voir les responsables de l’association qui apporte de l’aide aux étudiants étrangers non boursiers, car notre frère qui a été arrêté et son voisin comorien habitent dans des appartements qui appartiennent à cette association.

Quand elle a été informée, l’association a envoyé des responsables au niveau de la sécurité d’Etat pour savoir si effectivement les deux étudiants étaient à leur niveau. La sécurité d’Etat a confirmé que ce sont ses agents qui les ont arrêtés et qu’il se trouve leur disposition, et que c’est pour des fins d’enquête. Ils ont dit qu’une fois que l’enquête sera terminée, nous saurons la décision en ce qui les concerne. Ils seront libérés s’il n’y a rien autour d’eux ou alors nous serons informés de ce qui adviendra », a-t-il laissé entendre.

L’ambassadeur guinéen précise cependant que « personne ne sait d’abord sur quoi porte l’enquête. Ils ont dit qu’ils ne peuvent rien dire à qui que ce soit tant que les enquêtes ne sont pas terminées ».

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin