Guinée : la diaspora appelée à s’impliquer pour développer le système sanitaire

Le ministère de la Santé et ses partenaires a lancé ce mercredi, 09 octobre 2019, une nouvelle plateforme digitale dénommée « engagepourlasantegn.org ». Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’engagement de la diaspora pour le renforcement du système de santé en Guinée. La cérémonie de lancement officiel a réuni à Conakry le département et les partenaires qui l’accompagnent ainsi que des représentants des ministères de l’Administration du Territoire, des Affaires Etrangères, de la Douane, et de la société civile guinéenne, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Selon les porteurs du projet, « engagepourlasantegn.org » est une plateforme d’échanges et de partage d’expériences qui va être le réceptacle d’autres initiatives novatrices comme le financement participatif de la santé et les banques de projets de santé de la diaspora guinéenne. Elle consistera entre autres à identifier, recenser et impliquer les professionnels de santé de la diaspora guinéenne afin de soutenir le renforcement du système de santé en République de Guinée. Ndiaye Fatou Diallo, cheffe de mission de l’Organisation Mondiale pour les Migrations (OIM), a expliqué les motivations pour lesquelles l’organisation a financé ce projet.

Ndiaye Fatou Diallo, cheffe de mission de l’OIM

« La motivation est juste qu’on voudrait vraiment que la diaspora qui a toutes les compétences dans le domaine de la santé puisse commencer à s’impliquer dans la recherche de solutions dans ce domaine. Il est crucial que la diaspora guinéenne puisse quand même aujourd’hui s’impliquer de façon désintéressé et de façon assez patriote à la recherche de la mise en place d’un système sanitaire assez solide pour que la Guinée puisse renforcer son autonomie dans ce domaine. Et, ce projet qui est financé par les fonds internes de l’OIM renforce les gouvernements parce que c’est des Etats membres qui cotisent. Et donc, nous sommes obligés de le faire justement à travers ce type de projet qui est salutaire », a-t-elle expliqué.

Pr. Abdoulaye Touré, Directeur général de l’institut national de santé publique

C’est le Professeur Abdoulaye Touré, Directeur général de l’institut national de santé publique, qui est désigné comme ambassadeur de ce projet. Il compte renforcer la sensibilisation au niveau de ces concitoyens de la diaspora pour qu’ils adhèrent à l’initiative. « Au moment où je venais en 2013-2014 , j’étais convaincu qu’il n’y avait pas beaucoup de personnes qui avaient des diplômes très élevés dans mon domaine de spécialité, et donc, je me suis vu personnellement et moralement interpellé. Et, je compte renforcer la sensibilisation que je faisais déjà avant ce projet. Parce que malheureusement, dans nos institutions d’enseignement supérieur, nous n’avons pas de possibilités de spécialiser les gens dans tous les domaines. Donc à un moment donné, chacun de nous se voit obligé d’aller ailleurs. Mais, quand vous êtes formé, sachez qu’il y a 1000 personnes qui ont votre compétence là-bas et qu’ici il y en a peut-être personne ou il y en a quelque unes. Donc il faut revenir », a-t- il lancé.

Dr Edouard Niankoye Lamah, ministre de la Santé

Présent à la cérémonie de lancement de cette plateforme, le ministre de la Santé a salué un projet d’une grande importance pour le système de santé guinéen. Car, Dr Édouard Niankoye Lamah est convaincu qu’un pays ne peut se développer sans la participation de sa diaspora. « La Guinée ouvre ses portes pour recevoir la Diaspora. Nous savons historiquement qu’il n’y a pas un pays qu’on peut citer qui s’est développé ou en voie de développement sans recourir à sa diaspora. Ce que nous pouvons demander à notre diaspora guinéenne, c’est de penser un seul moment à leur pays, de contribuer au développement dans ce cas d’espèce à la santé, au peuple de Guinée afin que la Guinée cesse d’évacuer trop de malades. Et cela viendrait renforcer l’économie de notre pays en développement. La politique de la République de Guinée, c’est justement d’apporter la meilleure santé au peuple de Guinée sur place. Et, c’est pour cela que nous avons souscrit avec beaucoup de fierté à la couverture santé universelle », a dit le ministre.

Salimatou Diallo pour Guineematin.com

Tel. 623 532 504

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS