La ville de Kankan a été secouée ces derniers temps par des protestations liées au manque d’électricité. Pour y faire face, les responsables du secteur ont fait venir de Conakry trois (3) groupes électrogènes qui sont entrain d’être installés pour améliorer la desserte en électricité de la capitale de la Haute Guinée. C’est pour s’enquérir de l’évolution des travaux que les responsables locaux d’Electricité de Guinée et les jeunes ont fait un tour dans la centrale thermique ce jeudi, 10 octobre 2019, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Après plusieurs manifestations des jeunes et des négociations menées avec les autorités de la place pour l’amélioration de la desserte du courant électrique, trois groupes électrogènes sont entrain d’être montés dans la cour de la centrale thermique de Kankan. C’est pour évaluer l’évolution des travaux sur le terrain que cette visite a été initiée et qui concerne les jeunes de la commune et les responsables locaux d’Electricité de Guinée (EDG).

Souleymane Camara

Selon Souleymane Camara, directeur régional d’DEG, depuis l’arrivée des groupes et des techniciens, le travail se fait sans relâche. « Depuis l’arrivée de l’équipe et ces trois groupes électrogènes, nous n’avons pas eu de temps de repos, on ne fait que travailler, il y a le disjoncteur principal ici. Donc, je vous informe qu’il n’y a rien ici à part le travail. Nous sommes même arrivés au câblage dans la salle de commande, mais nous n’avons pas terminé d’abord parce que ce n’est pas un petit travail. Nous demandons la patience de la population », a-t-il lancé.

Pour sa part, Oumar Fofana, porte-parole des jeunes manifestants de Kankan, cette visite vise à toucher du doigt les réalités sur le terrain en vue de connaitre le niveau d’avancement des travaux. « C’est une visite guidée pour venir toucher du doigt les réalités qui prévalent réellement à l’EDG de Kankan. Depuis le retour de la mission à Conakry nous savons que les groupes sont venus et les techniciens aussi sont arrivés. Donc, il fallait qu’on vienne voir les réalités ».

Oumar Fofana

Poursuivant son intervention, Oumar Fofana a laissé entendre que la fourniture du courant électrique pour la ville de Kankan de 19 h à 4 h reste leur combat. « Le programme de 19 h à 4 h du matin sera respecté. C’est ça notre combat et notre idéologie. Pour l’instant, nous constatons des coupures intempestives et cela est dû aux problèmes techniques. Donc, nous avons vu les techniciens qui sont à pied d’œuvre pour résoudre ce problème », a-t-il conclu.

Il faut noter que trois nouveaux groupes électrogènes sont attendus à Kankan dans les prochains mois dans le cadre de l’amélioration de la desserte. Mais, selon plusieurs observateurs, la solution à cet épineux dossier réside dans la construction de barrages hydro-électriques.

Nous y reviendrons !

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin