L’Association des Anciens Stagiaires et Etudiants Guinéens au Maroc (AASEGUIM) a tenu une assemblée générale ce samedi, 12 octobre 2019, pour installer le nouveau président de la structure. Organisée à l’Institut Supérieur de Commerce d’Administration des Entreprises de Guinée (ISCAEG), situé à Nongo, dans la commune de Ratoma, l’assemblée a connu la présence de nombreux participants et visait également à redynamiser l’ASSEGUIM, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’événement a connu la présence des sénateurs et des officiers locaux de l’AASEGUIM, les membres actifs, les membres associés, les membres sympathisants et les membres d’honneurs. Ansoumane Bérété, réélu au poste de président, a été officiellement installé dans ses fonctions.

Ansoumane Bérété, Association des Anciens Stagiaires et Etudiants Guinéens au Maroc

Dans son discours, monsieur Bérété a mis l’occasion à profit pour dresser le bilan de son premier mandat. « Durant l’année, notre bilan s’est essentiellement axé à mettre en place les fondations de base. Puisque c’est une association qui est très ancienne, mais qui avait besoin d’un certain renouveau, tout en renforçant ses valeurs fondamentales. C’est ce travail que nous avons fait à travers une réforme qui a commencé par la révision de ses statuts et règlements intérieurs. Au-delà de ça, nous avons organisé des activités à impact social, notamment des dons à des orphelinats. Nous avons suscité une démarche dans la durée de l’association vers ce genre d’implication. Il y a aussi des activités de fraternisation qu’on a organisées notamment, les ruptures collectives de jeûnes qui regroupent 400 personnes. Nous l’avons fait pendant deux années. Nous avons facilité l’accès à l’emploi et des stages à certains de nos membres, une vingtaine d’emplois. Nous avons aussi renforcé nos relations de partenariat stratégique avec les autorités et institutions marocaines en Guinée pour contribuer à redynamiser et renforcer la coopération très positive entre la Guinée et le Maroc. Nous avons organisé des tables-rondes de réflexion qui se traduisent dans des idées que nous partageons avec d’autres structures et organes. Toutes les activités que nous avons eues, on a mobilisé 206 millions 60 mille francs guinéens. Les dépenses se sont élevées à 203 millions 441 milles 750 francs guinéens. Nous avons eu du progrès », se réjouit-il.

Le Président réélu n’a pas manqué de demander aux membres de l’association de l’accompagner pour la réussite de la mission qui lui a été confiée encore une fois. Cette mission consiste à relever un certain nombre de défis qui assaillent l’AASEGUIM. « Le nouveau mandat s’inscrit un peu dans la continuation de ce que nous avons entamé durant cette première mandature. Il s’agira pour nous d’appliquer les règles qu’on a commencé à mettre en place et de les finaliser en partie. Il s’agira pour nous de rendre l’association de plus en plus attractive à ses membres mais aussi faire en sorte que l’association ait plus d’impacts sociaux et économiques autour de nous. C’est aussi de pousser un peu plus loin le développement des partenariats pour contribuer positivement aux relations de coopération entre notre pays et le Maroc, où il y a effectivement beaucoup de potentiel partiellement inexploré et donc, où on peut encore capitaliser sur pas mal d’opportunités. Et j’espère que nous y arriverons », a dit Ansoumane Bérété.

A noter que cette assemblée générale a été l’occasion pour réélire les autres officiers dans leurs anciennes fonctions. Selon nos informations, l’AASEGUIM compte plus de 5000 membres à l’échelle nationale et internationale.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tél. : +224 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin