Très déterminés dans la lutte contre un troisième mandat du président Alpha Condé, les responsables de l’UFR enregistrent plusieurs arrestations. Dans l’après-midi de ce dimanche, 13 octobre 2019, une dizaine de cadres et militants du parti de Sidya Touré ont été arrêtés aux environs de 15 heures, a appris Guineematin.com de l’UFR.

Selon un responsable du parti, parmi les personnes interpellées, il y a notamment le désormais très populaire Badra Koné (vice-maire de la commune de Matam), « L’homme Touré », (président du mouvement « Ton pied mon pied » et coordinateur du FNDC à Matam), Ousmane Moriah Kaba (membre de la cellule de communication de l’UFR) et plusieurs autres militants du parti républicain.

Si, après leur audition à la DPJ, on ignore toujours la destination des six responsables du FNDC qui avaient été interpellés hier avec Abdourahmane Sano, on apprend que ceux (majoritairement de l’UFR) qui ont été arrêtés aujourd’hui avec Badra Koné auraient été conduits au PM3 de Matam.

Il n’est pas besoin de préciser que l’atmosphère est très tendue actuellement en République de Guinée, à quelques heures du début des manifestations contre un troisième mandat du président Alpha Condé.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin