Aliou Barry tué par balle à Mamou : « ce n’était pas un manifestant », dit sa sœur

Thierno Aliou Barry, tué par balle à Mamou en marge de la manifestation d’hier

Au lendemain de la mort de Thierno Aliou Barry, tué par balle à Mamou en marge de la manifestation appelée par le FNDC hier, sa sœur s’est confiée à un reporter de Guineematin.com ce mardi, 15 octobre 2019. Oumou Hawa Barry est revenue notamment sur les circonstances de la mort de son jeune frère.

« C’est hier, à 8 heures, qu’un de nos cousins nommé Amadou Oury Barry, étudiant aussi de la 4ème année à l’institution de Mamou a été arrêté lors de la manifestation qui avait lieu dans la ville de Mamou. La famille, ayant su cela, vers 11 heures, s’est rendu immédiatement à la gendarmerie de Mamou pour s’enquérir de ses nouvelles et voir comment faire pour qu’il soit libéré. Donc jusqu’à 16 heures, ils étaient là-bas sans donner de leurs nouvelles à ceux qui étaient à la maison.

Chose qui a emmené mon petit frère Thierno Aliou Barry, âgé de 17 ans et qui vient d’être admis pour la 11ème année sciences mathématiques au lycée Cabral de Mamou, à sortir également en disant qu’il part voir quelle est la situation de ses parents. Et, c’est en cours de route pour la gendarmerie, qu’il a reçu une balle au cœur, tirée par les forces de l’ordre aux environs de 17 heures et a rendu l’âme sur le champ », a expliqué la jeune fille, en larmes.

Oumou Hawa Barry, grande sœur de feu Thierno Aliou Barry, tué par balle hier à Mamou

Elle assure que son frère n’était pas un manifestant, et réclame justice pour sa mort. « Je suis là dévastée, triste, et peinée. Tout ce que je veux et que je demande, c’est que justice soit faite pour ce petit qui n’a rien à avoir avec cette manifestation, ce n’était pas un manifestant. C’était vraiment une personne qui m’était très cher, c’est mon petit frère direct et de lait. C’était lui qui était à côté de mon père et qui s’occupait de lui, car on a perdu notre mère en 2009. Ce petit est juste innocent. C’est ce matin que les autorités ont fait en sorte que la famille soit en possession du corps pour son inhumation », a laissé entendre Oumou Hawa Barry.

Thierno Aliou Barry a été inhumé ce mardi, 15 octobre 2019, au cimetière de Kôdala, dans le quartier Kimbely, dans la commune urbaine de Mamou.

Fatoumata Djouldé Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS