Kankan : Alpha Condé pose la première pierre d’une nouvelle université

A l’occasion de sa visite dans la capitale de la Haute Guinée, le président Alpha Condé a procédé à la pose de la première de la nouvelle université de Kankan. Cette institution d’enseignement supérieur sera construite à Saramakö, un secteur du district Fadou dans la sous-préfecture de Gbérédou Baranama, à une quinzaine de kilomètres de la commune urbaine de Kankan.

Selon un reporter de Guineematin.com, c’est au terme de sa réception grandiose au stade M’Balou Mady Diakité de Kankan le samedi, 23 novembre 2019, que le chef de l’État a mis cap sur le site devant abriter l’université moderne de Kankan. La cérémonie de pose de la première a eu lieu en début de soirée en présence de plusieurs membres du gouvernements et d’autres cadres de l’administration ainsi que les populations locales.

A cette occasion, Abdoulaye Yéro Baldé, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a présenté le projet de cette nouvelle université. « Ce projet fait partie de notre programme de construction et de réhabilitation de nos universités et centres de recherche initié depuis quelques années par le chef de l’État. Cette extension qui permettra d’accroitre la capacité d’accueil et de moderniser les installations comportera à terme, sur ce site de 225 hectares :

Une zone d’enseignement avec des laboratoires pour une capacité d’accueil estimée à plus de 18.000 places dans un premier temps, une zone de recherche de 4 blocs, une zone administrative, un centre commercial et culturel, une zone d’hébergement pour étudiants et enseignants, un restaurant universitaire… , une zone sportive avec tous les équipements nécessaires et une piscine olympique, une zone technopole avec des entreprises d’incubateur », a indiqué le ministre.

Après avoir procédé au lancement officiel du projet sur le terrain, le président Alpha Condé a souligné la nécessité de promouvoir la formation de la jeunesse guinéenne. « Il est nécessaire de maîtriser le savoir. Car si la jeunesse guinéenne ne maîtrise pas le savoir, elle ne sera pas au rendez-vous du monde moderne. C’est pourquoi nous voulons au-delà des fibres optiques qui permettent aujourd’hui d’avoir accès à l’internet, d’avoir dans votre université tous les incubateurs qui vous permettront d’être vos propres patrons, nous espérons que beaucoup de jeunes, sortis de cette université, pourront créer leur propre startup afin de faire avancer la Guinée dans le domaine de la nouvelle technologie », a dit le président de la République.

A noter que cette université moderne devrait abriter 16 facultés dont 14 construites par le gouvernement guinéen, pour une capacité d’accueil de 20.000 étudiants. L’entreprise TBEA, en charge de l’exécution du projet, espère achever les travaux dans moins de deux ans.

Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS