Célébration de la Mamaya en 2019, à Kankan

La Mamaya (fête traditionnelle qui réunit chaque année les fils résidents et ressortissants de Kankan) n’aura pas lieu cette année encore. La coordination des sèdès, qui organise l’événement, en concertation avec la notabilité de Kankan, a décidé de l’annuler. Elle justifie cette décision par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.

Mohamed Lamine Kaba, alias Ringo, le président de la coordination des sédès de Kankan

C’est dans la soirée du mercredi, 14 juillet 2021, que la coordination des sèdès a annoncé l’annulation de la Mamaya 2021, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Kankan. « Dans le cadre du respect de l’état d’urgence sanitaire prôné par le gouvernement, nous sommes au regret d’informer la population de Kankan et les amis de Kankan, qui ont l’habitude de nous rejoindre après la fête de tabaski à Kankan, qu’il n’y aura pas de Mamaya cette année. Les sages de Kankan, en harmonie avec la décision du gouvernement, ont décidé de ne pas faire de regroupement », a dit Mohamed Lamine Kaba, alias Ringo, le président de la coordination des sédès de Kankan.

C’est la deuxième année consécutive que la Mamaya de Kankan est annulée pour cause de Covid-19. Et la coordination des sèdès invite ses structures à démultiplier l’information pour éviter que les gens ne fassent le déplacement. « Je crois qu’on est à une semaine de la fête, donc nous sommes dans le temps pour que l’information soit relayée et qu’on prenne des dispositions idoines pour que la Mamaya ne soit pas organisée. Mais, le terrain (sur lequel l’événement se tient habituellement, ndlr) ne sera pas libre. Comme l’année dernière, nous organiserons la lecture du coran et des sacrifices pour qu’il y ait la paix et l’unité nationale dans notre pays », a précisé M. Kaba.

A noter que depuis 1940, c’est seulement en 2020 et en 2021 que la Mamaya n’est pas organisée à Kankan. Cette fête traditionnelle a même été érigée récemment en patrimoine national par le ministère de la culture.

De Kankan, Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com