Comme annoncé précédemment, le Certificat d’Etudes Elémentaires (CEE) a démarré ce samedi, 31 juillet 2021, sur toute l’étendue du territoire national. A Labé, c’est le député Thierno Aliou Mosquée Diallo qui a donné le coup d’envoi de cet examen au ‘’Centre Wouro’’. Le parlementaire a mis à profit cette occasion pour prodiguer des conseils candidats, rapporte Guineematin.com à travers son correspondant de la préfecture de Labé.

C’est à 9 heures que l’enveloppe de l’épreuve de ‘’Dictée et questions’’ a été ouverte au Centre Wouro, dans la commune urbaine de Labé, devant les autorités administratives et éducatives de la ville. La directrice préfectorale de l’éducation, Hadja Aïssatou Diouldé Diallo, a saisi cette opportunité pour inviter les candidats à la sérénité et au sérieux pendant cette période d’évaluation qui s’étale sur trois jours.

Hadja Aissatou Diouldé Diallo, Directrice préfectorale de l’éducation de Labé

« Chers candidats, ce que vous devez faire aujourd’hui, c’est une évaluation continue. Si dans la salle de classe vous appelez cela une interrogation écrite, ici nous appelons cela examen d’entrée en 7ème année. Donc, n’ayez pas peur, ayez l’esprit tranquille, faites comme si vous êtes avec votre maitre de 6ème année, soyez serins. Quand vous avez un sujet devant vous, lisez le attentivement, essayez de le comprendre avant de le traiter. Le programme d’enseignement a été enseigné je peux dire à hauteur de 99%. Je sais déjà d’avance que je peux compter sur vous, par ce qu’il n’y aura pas de téléphone dans les salles de classe, il n’y aura pas de fraude, il n’y aura pas de papiers compromettants. A part l’appareil détecteur de métaux, il y aura aussi des fouilles corporelles systématiques pour empêcher toute fraude », a indiqué Hadja Aissatou Diouldé Diallo.

En procédant au lancement de la première épreuve de cet examen, le député uninominal de Labé, Thierno Aliou Mosquée Diallo, a prodigué d’utiles conseils aux candidats.

« Chers candidats, l’examen d’entrée en 7ème année est un examen national. Et, comme il est national, c’est la valeur individuelle que nous cherchons. Le conseil que j’ai à vous donner, une fois que le sujet lancé, n’ayez aucune inquiétude, prenez le temps de le lire, de faire la relecture et chercher de le comprendre. Ne perdez pas de vue que le cahier de brouillon n’ira pas au centre de correction. C’est votre copie qui ira. Donc, ne perdez pas de temps, ce que vous avez mis dans le cahier de brouillon, essayez de répertorier ça dans la feuille d’examen. Et, rassurez-vous que vous avez déjà porté votre PV, sinon il ne sera pas facile de reconnaitre celui qui a traité le document », a conseillé Thierno Aliou Mosquée Diallo, tout en souhaitant bonne chance à tous les candidats.

A noter que dans la région de Labé, ils sont 17068 candidats dont 9121 filles (au compte de l’enseignement général) et 742 candidats dont 416 filles (au Franco-arabe) ; soit un total de 17810 candidats dont 9537 filles à affronter les épreuves du CEE. Et, ces candidats sont repartis dans 126 centres.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin