Concertations nationales : les rencontres prévues ce vendredi, reportées

Prévues pour s’achever ce vendredi, les concertations nationales sur la conduite de la transition ne seront finalement clôturées que demain, samedi 18 septembre 2021. Les deux rencontres qui étaient prévues aujourd’hui sont reportées d’une journée. Ce report a été annoncé à la dernière minute par la junte au pouvoir, a constaté Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Selon le chronogramme des consultations nationales, le comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) devait recevoir ce vendredi, 17 septembre 2021, les patrons des Banques primaires installées en Guinée et les centrales syndicales du pays. Initialement prévue à 10 heures, la première rencontre a été renvoyée à 14 heures, en raison de l’arrivée d’une délégation des chefs d’Etat de la CEDEAO à Conakry.

Et c’est au moment où certains invités étaient déjà installés à l’hémicycle (la salle du Palais du peuple où se tiennent les concertations nationales) que la dernière décision est tombée. Le colonel Amara Camara, porte-parole de la junte militaire qui a renversé le président Alpha Condé, est venu annoncer le report des deux rencontres prévues aujourd’hui à demain.

Il a justifié ce report de dernière minute par le fait que le colonel Mamady Doumbouya, le chef de la junte militaire au pouvoir, est toujours occupé avec la délégation de la CEDEAO, conduite par les présidents Nana Akufo-Addo du Ghana et Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’Ivoire. L’officier a présenté les excuses du président du CNRD à ses invités, leur donnant rendez-vous demain, à 10 heures.

Lancées mardi dernier par le comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD), ces concertations nationales visent à échanger avec les principaux acteurs de la vie nationale. Elles devraient déboucher sur l’élaboration de la feuille de route de la transition.

Avant même la fin de ces travaux, la CEDEAO a demandé à la Guinée d’organiser des élections présidentielle et législatives dans un délai de six mois. L’organisation sous régionale exige aussi la libération immédiate du président déchu, Alpha Condé.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tel. 628 12 43 62

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS