Rentrée des classes ? L’école primaire de Tombo 2 confrontée à un manque criard de tables-bancs

Mohamed Sy, Directeur de l’école primaire de Tombo 2

Près de la moitié des élèves de l’école primaire de Tombo2 risquent cette année de suivre les cours à même le sol. Alors qu’on est à la veille de la rentrée des classes au compte de l’année scolaire 2021-2022 en Guinée, cet établissement scolaire fait face à un réel déficit de tables-bancs. Sur un besoin estimé à 600 tables-bancs pour ses 24 salles de classe, cette école ne dispose actuellement que 324 tables-bancs, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans cet établissement scolaire situé dans la presqu’île de Kaloum, les préparatifs ont nettement avancé pour une rentrée des classes réussie. En tout cas, selon le directeur dudit établissement, Mohamed Sy, tous les enseignants ont déjà reçu le matériel didactique et l’emploi du temps.

« Après la rencontre avec la direction communale de l’éducation de Kaloum, on a organisé une rencontre au sein de l’établissement pour la restitution de cette réunion. Et, en même temps, pour faire la distribution du matériel didactique pour tous les maîtres, à savoir les cahiers de préparation, le registre d’appel et l’emploi du temps. Ils (les autorités éducatives en fonction avant le coup d’Etat qui a renversé le régime d’Alpha Condé) ont proposé le 4 octobre prochain pour l’ouverture des classes. Mais, il faut reconnaître que ces derniers temps le calendrier du système éducatif n’a pas été du tout respecté en Guinée », a indiqué Mohamed Sy.

Cependant, malgré cette préparation, ce directeur d’école reste inquiet. Et, son inquiétude est liée au manque remarquable de tables-bancs dans son établissement qui vient pourtant d’être rénové. Apparemment, le besoin est largement supérieur au disponible dans les 24 salles de classe de cette école.

« Nous avons 24 salles de classe. Si nous faisons le ratio de 25 tables-bancs par salle de classe, il faut 600 tables-bancs. Mais, aujourd’hui, nous n’avons que 329 tables-bancs disponibles. Ils nous avaient promis l’année dernière, avec l’initiative présidentielle, qu’ils vont nous doter de tables-bancs. Mais, cela n’a pas été réalisé. Alors, la direction a pris des dispositions, j’ai fait un ratio des 329 tables-bancs disponibles, j’ai repartis en 20 groupes pédagogiques. S’il y a 20 tables-bancs dans une salle de classe, ce qui fait 40 élèves. C’est ça ma stratégie pour le moment. Les listes des élèves sont affichées devant chaque classe, tout est prêt ici pour recevoir les élèves. J’ai même envoyé un communiqué au niveau de la mosquée pour dire aux élèves de venir trouver leurs classes avant le jour de l’ouverture. Je prie les nouvelles autorités de nous aider à avoir des tables-bancs pour éviter aux enfants d’être à 3 ou à 4 par table-banc », a dit Mohamed Sy.

Amadou Lama Diallo pour Guineematin.com

Tel : 621686148

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS