Aly Touré, procureur de la République près le tribunal de première instance de Kankan

Le procureur de Kankan n’est pas d’accord avec le verdict du tribunal dans l’affaire du décès d’une femme enceinte à l’hôpital régional de Kankan. Aly Touré dénonce une décision injuste et annonce qu’il va interjeter appel, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

C’est dans une salle d’audience pleine à craquer que le tribunal correctionnel de Kankan a rendu sa décision ce lundi, 19 juillet 2021, dans cette affaire qui était très suivie depuis le début. Le juge a déclaré les trois agents de santé : Dr Mamady Souaré (médecin chef de la maternité de l’hôpital régional de Kankan), Dr Fodé Kaba (médecin-gynécologue) et Fatoumata Camara (sage-femme), non coupables des faits d’homicide involontaire pour lesquels ils étaient poursuivis, suite au décès de Marime Kandé, une femme enceinte de 12 semaines qui a rendu l’âme le 16 mai 2021 à la maternité de l’hôpital régional de Kankan.

Il a requalifié les faits en corruption pour la sage-femme, la condamnant à un an d’emprisonnement et à un million de francs d’amende. Quant aux deux médecins, le tribunal les a tout simplement renvoyés des fins de poursuite pour délit constitué. Une décision accueillie avec surprise et étonnement par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kankan, qui avait requis 5 ans d’emprisonnement assorti de sursis et 5 millions de francs d’amende contre Fatoumata Camara, et 3 ans d’emprisonnement assorti de sursis et 3 millions de francs d’amende contre Dr Mamady Souaré et Dr Fodé Kaba.

Aly Touré annonce qu’il va relever appel contre cette décision. « C’est une décision très décevante qui ne va pas en droite ligne avec le droit. C’est totalement contraire aux faits. Donc, bien sûr, nous allons user de notre droit que la loi a accordé, notre droit d’appel, parce qu’on n’est pas du tout d’accord  avec la décision que le tribunal a rendue. C’est une décision qui dément tout ce qui a été fait au cours de la procédure, alors que les faits crèvent les yeux. Je ne comprends pas pourquoi le tribunal est allé dans ce sens. Mais comme il est souverain et indépendant, nous aussi, nous allons user de nos droits en relevant appel », a dit le magistrat du parquet.

Me Mamady Doumbouya, avocat de la défense

Par contre, c’est la joie dans le camp des prévenus. Me Mamady Doumbouya, avocat de la défense, salue le courage du tribunal. « C’est un sentiment de satisfaction qui nous anime aujourd’hui. Aujourd’hui, il faut remercier ce tribunal qui a eu tout le courage de prendre une telle décision qui s’imposait en la matière, malgré les tracasseries dans la cité. Parce que la population s’est intéressée à ce dossier et la passion était là tout au long de la procédure. Mais ils (les juges) ont été responsables, ils ont pris la décision qui s’imposait. Nous ne pouvons que remercier la justice, car la décision n’est pas fortuite, elle est une décision sage », a réagi l’avocat.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin