Cécé Loua, le coordinateur régional de l’UFR à N’Zérékoré, a fait un tour dans plusieurs CAERLE de la ville pour s’enquérir de l’évolution des travaux d’enrôlement des électeurs et de révision des listes électorales. A l’issue de sa tournée, l’ancien maire de la commune urbaine a fait le point de son constat au micro du correspondant de Guineematin.com sur place. Avec des propos à caractère communautariste, l’opposant déplore une situation alarmante. Cécé Loua regrette la faible mobilisation des membres de la communauté Kpèlè à laquelle il appartient.

« Ce que nous avons vu sur le terrain, c’est alarmant. Partout où nous sommes passés, nos parents Kpèlè ne se recensent pas alors que d’autres communautés sont massivement mobilisées pour se faire enrôler. Même des mineurs sont enrôlés. C’est un défaut que nous avons dans notre communauté et il faut qu’on le corrige dès maintenant. Sinon, trop tard va jouer sur nous et nous allons le regretter. Parce que même si ton candidat est le meilleur, si tu n’es pas recensé, tu ne peux pas voter pour lui. Donc, j’invite tous les citoyens et citoyennes de N’Zérékoré à se faire recenser, surtout nos parents de la communauté Kpèlè qui sont en train de traîner les pas », a-t-il lancé.

Le coordinateur régional de l’UFR à N’Zérékoré ajoute que « la politique, si tu ne la fais pas, elle va te faire. Et là où nous sommes aujourd’hui, la politique est en train de nous faire. Parce que lors des élections passées, on n’a pas pu élire comme députés, des personnes capables de nous défendre. Voilà pourquoi aujourd’hui on n’a pas de routes, on n’a pas d’écoles, voilà pourquoi rien ne va dans notre région. Nous allons encore vers de nouvelles élections législatives, donc c’est le bon moment de vous mobiliser pour que demain, vous puissiez voter valablement pour les candidats de votre choix ».

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin