Télimélé : 25 filles ouvrent le bal du concours de recrutement dans l’armée

Les premières activités du concours de recrutement dans l’armée guinéenne ont été lancées ce mardi, 9 avril 2019, à Télimélé. C’est le stade omnisport local qui a servi de cadre au coup d’envoi de la course en série filles. On notait la présence du préfet de Télimélé, Amara Lamine Soumah, du maire de la commune urbaine, Younoussa Goulgoul Diallo, des forces de défense et de sécurité, des agents de la santé et de la Croix Rouge, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La préfecture de Télimélé totalise quatre cent (400) dossiers de candidature, dont 25 filles. Ce matin, 25 filles sur les 32 qui s’étaient engagées au début, ont effectué la course sur une distance de 6 kilomètres, du Stade à la Carrière, sur la route nationale N24, en allant vers Gaoual. Contrairement à certaines préfectures du pays, aucune fausse note n’a été enregistrée, pas de malaise ni de chute.

D’après les informations reçues auprès des autorités, sur les quatre cent (400) dossiers en compétition, seulement deux cent (200) seront retenus pour la suite.

Interrogé par le reporter de Guineematin.com, le préfet de Télimélé, a dit sa joie par rapport au démarrage de cette activité. « D’abord, je félicite le pouvoir central, et singulièrement le chef de l’Etat, qui pense toujours à sa jeunesse. Il a dit qu’il a dédié son mandat aux jeunes et aux femmes. Dans cette action, nous voyons que tout est sur le point d’être mis en œuvre pour que les jeunes qui sont au chômage puissent avoir de l’emploi. J’ai un sentiment de fierté et de réconfort moral de voir aujourd’hui que les jeunes sont mobilisés pour être dans l’armée. Au total, trente deux 32 filles étaient inscrites, sur les trente deux, vingt cinq se sont présentées pour les épreuves sportives. Honnêtement, nous sommes satisfaits de la qualité de l’organisation. Je tiens à dire que toutes les filles ont ténu, nous n’avons enregistré aucun défaut et aucune fausse note. Nous espérons continuer et finir ces étapes dans ce sens. Nous n’avons que deux cents (200) personnes à sélectionner parmi quatre cents (400) postulants. Ceux qui seront sélectionnés, il faudrait vraiment que ça soit des bonnes graines. Je serais là du début à la fin, je ne vais pas blaguer, celui qui fait la complaisance, on va l’enlever et mettre une autre personne. La confiance n’a pas de prix. Nous avons divisé le groupe des hommes en quatre sous-groupes de 90 personnes. Chaque jour, un groupe va passer », a dit Amara Lamine Soumah.

De son coté la candidate, Diariou Baldé, affirme être ravie de la neutralité dont ont fait preuve les autorités de Télimélé. « Je suis très contente de la manière de l’évaluation. J’avais trop de soucis dans ma tête, mais franchement, pour cette première étape, je suis heureuse. Toutes les filles ont bien tenu la course et les exercices physiques. Nous attendons la suite pour voir si la chance va nous sourire ».

Il est important de signaler que lors d’une réunion avec les autorités et le conseil des sages sur le déroulement du concours, le maire de la commune urbaine, Younoussa Goulgoul Diallo a pris l’engagement que la présélection va se dérouler comme cela se doit.

A partir de demain mercredi, 10 avril, la série garçons va débuter. Tous les candidats sont conviés au stade omnisport de Télimélé à 06 heures.

De Télimélé, Ousmane Dieng pour Guineematin.com

Tél. : 622 52 52 50

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS