Lancée au mois de janvier 2019 au Palais du Peuple à Conakry, la Coopérative Nationale des Boulangers et Pâtissiers de Guinée (CONABPAG) installe progressivement ses antennes régionales et préfectorales à l’intérieur du pays où elle enregistre des adhésions massives des professionnels du métier, rapporte Guineematin.com qui a couvert l’activité dans certaines localité de la Guinée profonde.

Les boulangers et pâtissiers qui ont accueillis le bureau exécutif national de cette coopérative dans les préfectures de Kindia, Mamou, Faranah, N’Zérékoré, Kankan et Labé viennent tous des démembrements de l’Union Professionnelle des Boulangers et Pâtissiers de Guinée (UPBPAG), dirigée actuellement par un certain Oumar Sacko.

Ce dernier a été lâché par la base depuis l’échec de la grève des boulangers et pâtissiers de Guinée qu’il a organisé l’année dernière à Conakry et dans certaines préfectures de l’intérieur du pays. Les dissidents donnent comme arguments le manque de résultats concrets réalisés par le bureau exécutif national de l’Union Professionnelle des Boulangers et Pâtissiers de Guinée.

Avec le leadership dynamique du jeune Mamadou Adama Diallo, les dissidents de cette union professionnelle qui se sont retrouvés au mois de janvier 2019 sous la bannière de coopérative nationale bénéficient actuellement du soutien et de l’accompagnement du président de la chambre régionale du commerce et de l’industrie de Conakry, Mamadou Baldé dit Baldé Royal Moto qui ne cache pas aujourd’hui ses sentiments de satisfaction du niveau d’implantation remarquable de la nouvelle structure à l’intérieur du pays.

«J’ai un sentiment de satisfaction eu égard au niveau d’implantation de la coopérative nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée dans les régions et préfectures de l’intérieur du pays. Car, le périple que j’ai effectué à l’intérieur du pays pour l’implantation des antennes régionales et préfectorales de cette coopérative des boulangers a renforcé mes convictions que l’initiative était une nécessité. La corporation était négligée et abandonnée à elle-même. Il n’y avait aucune structure fiable pour accompagner les professionnels du secteur en vue de leur épanouissement à travers la valorisation de leur activité » note Baldé Royal Moto.

Bonnes relations de collaboration avec les autorités guinéennes constituent un atout majeur pour la nouvelle coopérative nationale.

« Je salue la disponibilité et l’accompagnement des autorités civiles et militaires des localités visitées ainsi que des responsables des différentes antennes des chambres de commerce. Maires, préfets et Gouverneurs n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de notre tournée d’implantation des antennes régionales et préfectorales de la coopérative » précise notre interlocuteur qui ajoute que son engagement est motivé par une volonté d’accompagner les initiatives du président Alpha Condé.

« J’ai accepté d’accompagner cette démarche parce que j’ai noté que le programme est une préoccupation du président de la République qui avait reçu cette coopérative à Sékhoutouréya. C’est pourquoi je demande à toutes les autorités civiles et militaires de s’inscrire dans cette dynamique d’accompagnement des boulangers et pâtissiers de Guinée à valoriser leur nouvelle coopérative » insiste Baldé Royal Moto.

Il est à préciser que cette tournée d’implantation des antennes régionales et préfectorales ou communales de la coopérative nationale des boulangers et pâtissiers de Guinée devrait se poursuivre par Boké avant la zone spéciale de Conakry.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin